Après la covid-19 et la variole du singe, un nouveau virus baptisé Langya inquiète les autorités chinoises. L’agent pathogène aurait été découvert dans des provinces de Chine, après une étude menée par des scientifiques taïwanais. Les scientifiques du monde entier sont en alertes, et les yeux sont tournés vers le pays du soleil levant. Au média chinois Global Times, Wang Linfa, l’un des auteurs de l’étude, précise qu’il n’y a “pas de raison de paniquer”. Même s’il prévient qu’il est nécessaire de surveiller l’évolution des cas, car “de nombreux virus qui existent dans la nature ont des résultats imprévisibles lorsqu’ils infectent les humains”. Ces 35 patients ont été pris en charge d’avril 2018 à août 2021. Il ne s’agit donc pas d’une épidémie en cours ces dernières semaines.

Un virus transmit par les animaux

À ce jour, 35 personnes auraient été contaminées dans le Shangdong et le Henan, deux provinces situées dans l’est du pays, ces personnes auraient les symptômes d’une grippe. Jeudi 4 août dernier, dans le contexte de tensions entre la Chine et Taiwan, les centres de contrôle de maladie (CDC) taiwanais ont annoncé la mise sous surveillance de ce nouveau virus. Dans un rapport, paru dans le New England Journal of Medicine, les auteurs expliquent que des enquêteurs en Chine ont identifié un nouvel hénipavirus associé à une maladie humaine fébrile, et précisent que le virus serait probablement d’origine animale “ une découverte qui justifie une enquête plus approfondie pour mieux comprendre la maladie humaine associée ”. Pour le moment, aucun cluster n’a été identifié. Selon les scientifiques, basés en Australie, en Chine et à Singapour, les cas recensés ne permettent pas de prouver une transmission du virus entre humains. Les personnes infectées semblent avoir été contaminées par des animaux, c’est ce qu’on appelle une zoonose. Lors de l’étude, 27 % des musaraignes testées par les chercheurs étaient positives au virus. Elles pourraient être des réservoirs naturels pour ce nouvel hénipavirus.

Sources

https://www.globaltimes.cn/page/202208/1272556.shtml

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMc2202705

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.