Le sucre serait beaucoup dangereux pour notre cerveau qu'on peut le croire. Des scientifiques du Centre médical universitaire de Berlin (Allemagne) ont voulu savoir si le glucose pouvait avoir un effet négatif sur la mémoire des personnes en bonne santé, non diabétiques. Ils ont rassemblé 141 sujets à qui ils ont fait passer un test de mémoire. Ils ont par ailleurs regardé leurs niveaux de glucose et la structure de l'hippocampe (zone du cerveau attachée à la mémoire) via IRM.

Lire aussi

Les observations ont été nettes : ceux qui ont des taux plus élevés de sucre ont un hippocampe plus petit et une mauvaise mémoire. Potentiellement, ils seraient plus à risque de souffrir de démences. Selon Agnès Flöel, co-auteur de l'étude, leurs résultats "apportent une preuve supplémentaire que le glucose peut contribuer directement à l'atrophie de l'hippocampe". Néanmoins, elle estime qu'ils ne peuvent pas confirmer une relation de causalité entre la santé du cerveau et une consommation élevée de sucre. Son équipe va désormais s'attacher à regarder si des changements alimentaires et de mode de vie peuvent inverser les modifications cérébrales. Ainsi, le lien de cause à effet pourra être plus évident.

L'étude a été publiée dans Neurology.

Faites le bilan sur votre carrière pour trouver enfin la voie qui vous correspond. C'est 100% finançable par votre CPF

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.