Pain : cet aliment est parfois plus salé que l’eau de mer

Publié le 21 Mars 2018 par Laurène Levy, journaliste santé
Blanc, plat, aux graines ou complet, le pain se présente sous de multiples formes. Consommé tous les jours à travers le monde, il représente un apport en sel non négligeable et revêt à ce titre un caractère dangereux pour la santé cardiovasculaire. 

© Adobe StockSi la consommation journalière maximale recommandée de sel est de 5 grammes par jour, la plupart des gens en absorbent entre 9 et 12 grammes, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Et attention, cet ingrédient se cache dans de nombreux aliments, y compris les plus communs. Le groupe de scientifiques et de professionnels de santé World Action on Salt & Health (WASH, Action mondiale sur le sel et la santé) épingle en effet les teneurs en sel du pain dans une étude menée à l’université Queen Mary de Londres (Royaume-Uni) et publiée sur le site du WASH.

34% des pains contiennent trop de sel

Le groupe s’est intéressé à plus de 2 000 sortes de pain à travers 32 pays. Le plus salé de tous, un pain façon Foccacia, est commercialisé au Canada et contient 2,65 grammes (g) de sel pour 100 g, "ce qui est plus salé que l’eau de mer" puisque cette eau contient 2,5g de sel pour 100g, s’indigne le WASH. Et, malheureusement, ce pain n’est pas une exception. Ainsi, 34% des pains analysés par les scientifiques du groupe WASH contiennent plus de sel que la limite recommandée, qui est de 1,13g pour 100g au Royaume-Uni, le pays dans lequel cette étude a été menée. Si les pains français n’ont pas fait partie du panel d’étude, les grandes lignes des résultats permettent d’orienter nos choix alimentaires. "Les pains plats et les pains complets sont plus salés que les autres types de pain, avec une teneur moyenne en sel de 1,08g pour 100g" précise par exemple le WASH. Du côté des meilleurs élèves : les pains à graines mixées présentent la plus faible teneur en sel, qui est tout de même de 1,02g pour 100g.

Hypertension, AVC, infarctus et consommation de sel

La forte consommation de sel est suspectée de contribuer à augmenter le risque d’hypertension et de maladies cardiovasculaires. Ainsi, "une consommation de sel de moins de 5 grammes par jour chez l’adulte contribue à faire baisser la tension artérielle et le risque de maladie cardiovasculaire, d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus du myocarde", selon l’OMS. Cette organisation précise par ailleurs "qu’on pourrait éviter chaque année 2,5 millions de décès si la consommation de sel au niveau mondial était ramenée au niveau recommandé". Amateurs de pain, pensez donc à bien le choisir et à avoir en parallèle la main légère sur la salière.

Vidéo : La vérité sur le pain

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X