Mal de dos : le Coltramyl® ne sera plus remboursé à partir du 2 janvier 2018

Les myorelaxants à base de thiocolchicoside (Coltramyl®) ne seront plus pris en charge par l'Assurance maladie à partir du 2 janvier 2018 d'après le Journal officiel.

Publicité

© Adobe StockMauvaise nouvelle pour les personnes souffrant du dos. Le Journal officiel du 29 novembre 2017 a publié deux arrêtés ministériels indiquant la radiation à partir du 2 janvier 2018 des spécialités à base de thiocolchicoside comme le Coltramyl® et ses génériques. En cause ? Un Service Medical Rendu jugé insuffisant par la Commission de la transparence.

"Un Service Medical Rendu insuffisant"

Le Coltramyl® (thiocolchiocoside) est un myorelaxant, c'est-à-dire un décontractant musculaire. Ce médicament est indiqué dans "le traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses en cas de pathologie rachidienne aiguë à partir de 16 ans", indique la commission de la Transparence de la Haute Autorité de Santé dans un communiqué. Les médicaments oraux concernés sont les suivants :

- MIOREL® 4 mg Gé gélule, boîte de 12, CIP 3400933398743 (DAIICHI SANKYO FRANCE SAS)- MIOREL® 4 mg Gé gélule, boîte de 24, CIP 3400933398804 (DAIICHI SANKYO FRANCE SAS)- THIOCOLCHICOSIDE ALMUS® 4 mg comprimés sécables, boîte de 12, CIP 3400936164635 (ALMUS FRANCE)- THIOCOLCHICOSIDE ALMUS® 4 mg comprimés sécables, boîte de 24, CIP 3400936164864 (ALMUS FRANCE)- THIOCOLCHICOSIDE ALTER® 4 mg comprimés, boîte de 12, CIP 3400938151169 (ALTER)- THIOCOLCHICOSIDE ALTER® 4 mg comprimé, boîte de 24, CIP 3400938151220 (ALTER)- THIOCOLCHICOSIDE ARROW® 4 mg comprimé, boîte de 12, CIP 3400935971975 (ARROW GENERIQUES)- THIOCOLCHICOSIDE ARROW® 4 mg comprimé, boîte de 24, CIP 3400935972057 (ARROW GENERIQUES)- THIOCOLCHICOSIDE BIOGARAN® 4 mg comprimé, boîte de 12, CIP 3400935970916 (BIOGARAN)- THIOCOLCHICOSIDE BIOGARAN® 4 mg comprimé, boîte de 24, CIP 3400935971166 (BIOGARAN)- THIOCOLCHICOSIDE CRISTERS® 4 mg comprimé, boîte de 12, CIP 3400936139732 (CRISTERS)- THIOCOLCHICOSIDE CRISTERS® 4 mg comprimé, boîte de 24, CIP 3400936139961 (CRISTERS)- THIOCOLCHICOSIDE EG® 4 mg comprimé sécable, boîte de 12, CIP 3400936025677 (EG LABO LABORATOIRES EUROGENERICS)- THIOCOLCHICOSIDE EG® 4 mg comprimé sécable, boîte de 24, CIP 3400936171619 (EG LABO LABORATOIRES EUROGENERICS)- THIOCOLCHICOSIDE MYLAN® 4 mg comprimé, boîte de 12, CIP 3400935606105 (MYLAN SAS)- THIOCOLCHICOSIDE MYLAN® 4 mg comprimé, boîte de 24, CIP 3400935882646 (MYLAN SAS)- THIOCOLCHICOSIDE SANDOZ® 4 mg comprimé, boîte de 12, CIP 3400936617650 (SANDOZ)- THIOCOLCHICOSIDE SANDOZ® 4 mg comprimé, boîte de 24, CIP 3400936617711 (SANDOZ)- THIOCOLCHICOSIDE ZENTIVA® 4 mg comprimé, boîte de 12, CIP 3400936738348 (SANOFI AVENTIS FRANCE)- THIOCOLCHICOSIDE ZENTIVA® 4 mg comprimé, boîte de 24, CIP 3400936738409 (SANOFI AVENTIS FRANCE)

Publicité
Publicité

Un danger soupçonné depuis 2014

Myorelaxant disponible en France sous forme orale et injectable, le thiocolchicoside comporte plusieurs risques pour santé qui a poussé l'Agence européenne du médicament (EMA) à restreindre ses utilisations en 2014. En cause, un risque d'altération du génome du patient. "Des études chez l’animal, réalisées à des concentrations proches de celles observées chez l’homme [...] ont montré que l’un de ses métabolites (SL59.0955 aussi appelé M2 ou 3-déméthylthiocolchicine) induit une aneuploïdie, soit un nombre inégal de chromosomes après division cellulaire" indique la lettre adressée aux professionnels de santé par l'ANSM. L'aneuploïdie correspond à une anomalie chromosomique au sein d'une cellule. C'est un facteur de risque d’embryotoxicité, d’avortement spontané, d’altération de la fertilité masculine, et de cancer.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X