L'ADN permettrait de prédire l’heure de notre mort...

gène, adn, heure, mortgène, adn, heure, mort

D’après une étude publiée dans le journal Annal of neurology, l’existence d’une variation génétique chez un individu permettrait de prédire l’heure de sa mort. Des chercheurs du centre hospitalier de Boston aux Etats-Unis ont analysé les rythmes de sommeil de 1200 personnes âgées en moyenne de plus de 65 ans. Ils ont découvert un gène particulier appelé "Périod 1" qui peut s'exprimer sous deux variantes : avec une base adénine (A) ou avec une base guanine (G). Un sujet peut ainsi présenter trois combinaisons différentes : AA, AG ou GG. D'après leurs recherches, les individus porteurs des génotypes AA ou AG (les plus fréquents) ont tendance à mourir avant 11h alors que les porteurs du génotype GG meurent plutôt avant 18h. La variation du gène a été découverte par hasard par l’équipe américaine qui étudiait le développement de la maladie de Parkinson et de la maladie d’Alzheimer.

Source :A common polymorphism near PER1 and the timing of human behavioral rhythms , Annal of neurology, 2 OCT 2012, 2012;72:324–334.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):