Décès de Jacques Higelin : sa santé inquiétait ses proches depuis longtemps

Publié le 06 Avril 2018 à 12h23 par Rédaction Medisite
Le chanteur Jacques Higelin est décédé à l'âge de 77 ans ce vendredi 6 avril 2018, annonce un communiqué de sa famille à l'AFP. Depuis quelques temps déjà ses proches et amis s'inquiétaient de son état de santé. 

© AFPAuteur-compositeur-interprète, comédien et poète... La France a perdu en ce vendredi 6 avril 2018 un véritable artiste. Jacques Higelin est mort à Paris à l'âge de 77 ans, annonce l'AFP.

"Aziza, sa femme, Arthur H, Kên Higelin et Izia Higelin ont la douleur d'annoncer la disparition de Jacques Higelin ce matin", auraient été les mots écrits dans le communiqué de sa famille. Si aucune cause n'a encore été révélée, voilà un moment que la santé de celui qui chantait "Tombé du ciel" inquiétait ses fans et ses proches. Au printemps 2016, le chanteur avait annulé sa tournée pour des problèmes de santé, sans donner plus de précisions. Mais selon certaines rumeurs, il souffrait d'un cancer du côlon.

Déjà très fatigué selon son fils

En novembre, c'est son ami Bernard Lavilliers, qui, interviewé sur ses amis dans le milieu par la radio Europe 1, avait déclaré : "Jacques Higelin ne va pas trop bien en ce moment". Plus tard, questionné par Gala, son fils Arthur H avait expliqué : "Il est assez fatigué quand même, je pense qu'il ne va pas refaire de scène. Mais autour de lui, on s'occupe de lui, tout va bien". Pionnier du rock français et véritable bête de scène, le chanteur avait fêté ses 50 ans de carrière en octobre 2016.

Quels sont les symptômes du cancer colorectal ?

Le cancer colorectal (ou cancer du côlon et du rectum) est souvent silencieux au début, mais des troubles du transit intestinal peuvent apparaître avec une alternance diarrhée-constipation inhabituelle. On peut également observer l'apparition de sang dans les selles. Des douleurs abdominales, une fatigue ou un amaigrissement sont des signes qui se manifestent secondairement. Un dépistage systématique de ce cancer par examen de la présence de sang dans les selles est conseillé tous les deux ans dès l'âge de 50 ans. Lorsqu'un ascendant familial a présenté un cancer colorectal, il est important de se faire dépister par une coloscopie tous les cinq ans, car le risque est plus grand, et une prise en charge précoce augmente les chances de survie.

Un test de dépistage chez soi en une heure ?

Dépister un cancer chez soi en une heure grâce à un simple test urinaire serait peut-être bientôt possible ! Un concept en préparation, pour lequel les scientifiques du Massachussets Institute of Technology (Etats-Unis) viennent de déposer un brevet. Pour en arriver à cette innovation, les chercheurs ont injecté des enzymes qui se développent en cas de cancer colorectal à des souris. Ils ont imbibé une bandelette en papier avec des anticorps qui se colorent en présence de ces enzymes. Résultat ? Dans 90% des cas, la bandelette a changé de couleur pour les souris atteintes d’un cancer colorectal. Le tout en moins d’une heure après l’injection. "Ces premiers résultats sont encourageants. Nous allons maintenant améliorer le dispositif pour proposer des tests adaptés à plusieurs tumeurs" explique le groupe d’étude. Cependant, les tests cliniques prévus ne se feront que sur des souris. Aucun test sur l’Homme n’est actuellement planifié.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X