Alerte à la légionellose en région parisienne

Dans le réseau d’eau chaude d’une copropriété en Essonne, des taux anormaux de légionellose ont été détectés.
© silver-john - Fotolia.com

Pour les habitants de Grigny 2, la plus grande copropriété d’Europe, située en Essonne, il est fortement recommandé de ne pas prendre de douche. La raison ? Des analyses ont révélé des taux anormaux de légionellose dans le réseau d’eau chaude. Un dixième des habitations est touché, soit 560 logements et 2 000 personnes.

Mortelle dans certains cas

Mais si de nombreuses affiches alertent les habitants, peu d'entre eux semblent réellement réceptifs aux mesures de précaution. Pourtant la légionellose peut être mortelle. L’infection peut se présenter sous deux formes. La première s’apparente à un syndrome grippal accompagné d’une toux sèche pendant 2 à 5 jours. La seconde, plus grave, présente des symptômes similaires à ceux de la grippe dans les premiers jours, avant que la fièvre et les douleurs musculaires augmentent. Dès l’apparition des premiers symptômes, il est impératif de se rendre chez son médecin, l’infection pouvant être mortelle dans 15 à 20% des cas.

Le risque de contamination réside dans l'inhalation de gouttelettes d'eau contaminée.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :