AVC ischémique gauche : les traitements

AVC ischémique gauche : les traitements

L’accident vasculaire cérébral, ou AVC, est l’atteinte d’une partie du cerveau. Les troubles qui en découlent peuvent toucher la sensibilité, la motricité, ou les fonctions intellectuelles et d’apprentissage. Quels traitements sont mis en œuvre lors d’un AVC ischémique gauche ?

Publicité
Publicité

L’AVC ischémique gauche et ses conséquences

Lors d’un AVC ischémique, la cause de l’atteinte cérébrale est un caillot qui vient obstruer un vaisseau sanguin cérébral. Privée d’oxygène, la zone cérébrale meurt, et les répercussions sont parfois lourdes. L’AVC ischémique gauche débouche régulièrement sur une aphasie de Broca. Cette zone cérébrale est responsable du langage. Les pensées peuvent être tout à fait correctes, mais leur formulation par la personne est difficile. D’autres zones cérébrales situées à gauche peuvent être touchées. Par conséquent, des difficultés d’apprentissage sont régulièrement observées, mais aussi une paralysie du côté droit du corps (sens inversé) et des réactions plus lentes.

Publicité

Les traitements de l’AVC ischémique gauche

Publicité
Un médicament thrombolytique injectable peut dissoudre le caillot dans les 4h30 qui suivent l’AVC. La thrombectomie peut être discutée afin de retirer le caillot chirurgicalement ou par cathéter. Pour prévenir le risque de formation de nouveaux caillots, un médicament antiagrégant plaquettaire est administré assez rapidement. Il s’agit en général d’aspirine à doses faibles qui sera maintenue quotidiennement par la suite. D’autres molécules comme le clopidogrel existent. Prévenir les récidives après un AVC ischémique gauche Prévenir les récidives passe aussi par l’administration de médicaments antihypertenseurs ou hypocholestérolémiants. Des médicaments anticoagulants sont associés lorsqu’il existe des troubles cardiaques générateurs de caillots (fibrillation auriculaire). Les modifications de mauvaises habitudes hygiéno-diététiques sont essentielles : arrêt du tabagisme, régime alimentaire plus sain… La rééducation passe par l’orthophonie, la kinésithérapie, l’ergothérapie…
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité