Brûlure en urinant : attention à la cystite

Brûlure en urinant : attention à la cystite©iStock
Publicité

Une brûlure en urinant laisse présager une infection urinaire, fréquente chez la femme. La cystite, aux symptômes reconnaissables, doit être traitée.

Publicité

Brûlure en urinant : les causes possibles

Les brûlures à la miction sont plus fréquentes chez la femme que chez l’homme. L’urètre féminin étant quatre fois plus court que celui de l’homme, cela favorise la remontée des bactéries vers la vessie, et par voie de conséquence, les infections. La brûlure en urinant peut avoir plusieurs causes, comme une vulvite (infection de la vulve), une vaginite (infection du vagin). Mais dans bien des cas, elle est due à une infection urinaire basse. Il peut s’agir d’une urétrite (infection de l’urètre) ou d’une cystite (infection de la vessie). Enfin, la miction douloureuse peut avoir une cause non bactérienne. C’est le cas de la cystocèle (descente de la vessie) qui est due à une faiblesse du périnée, et dont souffrent surtout les femmes âgées.

Cystite : les symptômes

La cystite est une inflammation de la vessie. L’infection entraînant un gonflement des parois de la vessie, cela occasionne une sensation de brûlure très caractéristique lors de chaque miction. Parmi les autres symptômes de la cystite, on retrouve cette sensation d’avoir envie d’uriner à chaque instant, même lorsque la vessie est vide. Des douleurs de type "coups de poignard" sont perçues au niveau du bas-ventre et du vagin à chaque contraction de la vessie pour expulser l’urine. Les urines sont troubles et peuvent même être sanglantes. Il est impératif de consulter un médecin sans attendre, notamment lorsque les cystites sont récidivantes. Prise en charge, la cystite n’a pas de conséquence fâcheuse. En revanche, si elle n’est pas traitée, elle peut être la cause d’une pyélonéphrite (infection des reins), qui est une infection urinaire haute.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité