Infection urinaire : la cystite interstitielle

La cystite interstitielle, aussi appelée syndrome de la vessie douloureuse, est une affection rare. Il s'agit d'une forme d'infection urinaire en lien non pas avec des bactéries, mais avec une vessie inflammatoire.

Publicité
Publicité

5650880-inline-500x333.jpg© Istock

Qu'est-ce que la cystite interstitielle ?

Elle concerne essentiellement les femmes vers 40 ans, et correspond à une maladie chronique de la vessie. La cystite interstitielle se manifeste par des douleurs pelviennes, une hématurie (sang dans les urines), des envies fréquentes d'uriner (pollakiurie), parfois tous les quarts d'heure, de jour comme de nuit. La vessie présente une perte de substance au niveau de sa muqueuse, ce qui provoque une contraction des muscles lisses de la vessie, responsable des symptômes.

Publicité

Diagnostic et traitement de la cystite interstitielle

Le diagnostic est relativement long. Il consiste dans un premier temps à éliminer toutes les autres causes possibles, c'est-à-dire : une infection urinaire, un herpès génital, un cancer de la vessie, la présence de diverticules dans l'urètre. Une fois le diagnostic posé, le traitement repose sur certains médicaments qui vont soulager sur le court terme ; il peut s'agir de méthylprednisolone, de sulfate d'héparine ou d'anticholinergiques. En cas d'échec, un traitement chirurgical peut être envisagé, soit en réalisant un agrandissement de la vessie, soit en procédant à une ablation de la vessie accompagnée d'une dérivation des urines. Pour cela, le chirurgien relie l'urètre à la peau, et les urines sont recueillies dans un sac. La cystite interstitielle est une maladie chronique avec des périodes de rémission et de crise.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité