Cystite : la myrtille pour soigner une infection urinaire

Cystite : la myrtille pour soigner une infection urinaire©iStock

Chez la femme, les infections urinaires situées au niveau de la vessie sont une pathologie fréquemment rencontrée, qui peut entraîner des complications. Voici donc quelques conseils pour prévenir les cystites à répétition, et un remède naturel pour s'en débarrasser rapidement.

Publicité
Publicité

Le point sur les infections urinaires de la femme

L'infection urinaire basse, que l'on appelle plus couramment cystite aiguë chez la femme, est localisée au niveau de la vessie (chez l'homme, cette infection urinaire se nomme "urétrite").
Généralement causée par le colibacille ou E. coli, l'infection urinaire basse se distingue de l'infection urinaire haute ou pyélonéphrite qui affecte plus gravement l'organisme et spécifiquement les reins.
La cystite est favorisée par certains facteurs, qu'il est donc préférable d'éviter : vêtements et sous-vêtements trop serrés, spermicides et produits estampillés "hygiène intime" en particulier.

Publicité

La myrtille comme traitement de l'infection urinaire

Dès les premiers symptômes d'une cystite aiguë (envie fréquente et pressante d'uriner, brûlures lors de la miction, urines nauséabondes...) ou d'une pyélonéphrite (symptômes de la cystite, douleurs lombaires souvent unilatérales, fièvre supérieure à 38,5 °C...), il est vivement recommandé de consulter un médecin. L'infection urinaire haute peut en effet conduire à une hospitalisation.
En cas de cystite, il est possible de prendre l'accord d'un professionnel de santé pour suivre un traitement à base de jus de myrtilles frais. Tout comme la canneberge, ces petites baies renferment des propriétés antibactériennes utiles pour éliminer le colibacille. Elles acidifient l'urine et empêchent les bactéries d'adhérer au tractus urinaire.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité