Infection urinaire : la bactérie la plus souvent en cause

Infection urinaire : la bactérie la plus souvent en cause©iStock

Non traitées, les infections urinaires peuvent entraîner de graves complications. La cause d’une infection urinaire peut être virale, mais c’est généralement une bactérie qui en est responsable.

Publicité
Publicité

La cystite, l’infection urinaire la plus fréquente

Une infection urinaire peut toucher plusieurs organes de l’appareil urinaire, notamment le rein (pyélonéphrite) et l’urètre (urétrite). Mais c’est généralement la vessie qui est colonisée par les bactéries : on parle alors de cystite. Cette infection est provoquée, dans la plupart des cas, par la bactérie Escherichia Coli. Elle se manifeste par une gêne et une sensation de brûlure pendant la miction, une lourdeur d’estomac et des envies fréquentes d’uriner. La cystite affecte surtout les femmes qui présentent une incontinence urinaire ou un prolapsus (déplacement de la vessie) associé ou non à une grossesse.

Publicité

Traitement médical des infections urinaires d’origine bactérienne

Le traitement de premier choix des infections urinaires repose sur la prise d’antibiotiques. La fosfomycine, associée au trométamol, est la molécule recommandée en première intention en cas de cystite aiguë. Les fluoroquinolones agissent aussi efficacement contre les bactéries, mais le traitement doit être court (3 jours).

Traitement naturel et prévention des infections urinaires

L’antibiothérapie doit être accompagnée d’une bonne hydratation. Les médecins recommandent de boire au moins 1,5 L d’eau par jour, afin de faciliter l’élimination des agents infectieux. Une alimentation équilibrée, une bonne hygiène intime et le port de vêtements adaptés (éviter les vêtements trop serrés) permettent de réduire le risque d’infection urinaire ou de récidive.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité