Non, le pain blanc ne vous fera pas forcément grossir

Non, le pain blanc ne vous fera pas forcément grossir©iStock

Le pain blanc ne serait pas un aliment à bannir systématiquement du menu quand on veut perdre du poids. La réponse aux différents aliments différerait d’une personne à l’autre, selon les bactéries de leur intestin. Explications.

Publicité
Publicité

Adeptes des tranches de pain de mie moelleux, rassurez-vous : le pain blanc industriel ne serait pas si mauvais pour la santé qu’on le croit. C’est en tout cas l’avis qu’ont exprimé des chercheurs israéliens du Weizmann Institute of Science lors de la réunion annuelle de l’Association Américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) qui s’est tenue à Boston du 16 au 20 février 2017.

Publicité

Pain blanc et pain au levain, un même effet sur le poids

Selon ces chercheurs, il n’y aurait pas de bon ou de mauvais pain . Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont donné deux types de pain différents (du pain artisanal au levain et du pain blanc industriel) à un total de 40 volontaires. Ils ont alors observé un pic de glycémie après consommation des deux types de pain, et un effet global similaire sur le poids des volontaires pour les deux pains .

Une réponse individuelle dictée par le microbiote intestinal

"Comme pour toute autre nourriture, notre réponse au pain est complètement personnelle", dévoile ainsi le docteur Eran Elinav, immunologiste au Weizmann Institute, cité par The Independant. Et cette réponse aux aliments dépendrait majoritairement de notre microbiote intestinal, l’ensemble des bactéries de notre tube digestif. Plutôt que d’interdire des catégories d’aliments pour perdre du poids, le chercheur propose de construire des régimes sur mesure à partir des bactéries intestinales que chacun héberge , ce qui permet de "normaliser leurs niveaux de sucre dans le sang", selon le docteur Elinav. Et quand ce sont les bactéries intestinales elles-mêmes qui posent problème, une transplantation fécale permettrait de rétablir un équilibre du microbiote et d’en finir avec l’obésité "yo-yo". L’application chez les humains de cette technique de greffe de selles, qui a été testé avec succès chez les souris, apporte de nouveaux espoirs dans la lutte contre l’obésité, selon le docteur Elinav.

Vidéo. La vérité sur le régime sans gluten

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité