Sucre et cerveau : l'effet du glucose sur les performances intellectuelles

Sucre et cerveau : l'effet du glucose sur les performances intellectuelles©iStock
Publicité

Le sucre est partout, pourtant l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) recommande d'en limiter la consommation. Si les aliments riches en glucose favorisent en effet la prise de poids, il existerait également un effet du sucre sur le cerveau...

Publicité

Les aliments riches en glucose à éviter

Le glucose est un sucre monosaccharide que l'on trouve quotidiennement dans l'alimentation et dont notre organisme, plus spécifiquement notre cerveau, a besoin. Tout est une question de mesure, alors pour rester en bonne santé et prévenir l'obésité et les maladies métaboliques, il est préférable d'en limiter la consommation.
Ainsi il est conseillé de faire l'impasse sur la majorité des produits industriels et plus spécifiquement sur les biscuits, viennoiseries, confiseries, glaces et boissons qui contiennent généralement du sirop de glucose ou assimilé.

L'effet du sucre sur le cerveau

Le glucose est un sucre essentiel à notre cerveau, le seul qui peut passer, sans transformation préalable, la barrière hémato-encéphalique. Il "nourrit" nos neurones et améliorerait la mémoire et l'attention.
Pour autant, une surconsommation de sucre n'est pas sans danger pour le cerveau. Selon plusieurs études récentes, le sucre, consommé excessivement, nuirait aux performances intellectuelles en affectant notamment la mémoire et les facultés d'apprentissage.
Il pourrait également favoriser l'apparition de troubles de l'humeur, voire de la dépression.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité