Sommaire

On le sait, le yoga est une activité physique mais surtout une philosophie de vie, qui aide à garder un esprit sain et équilibré. En plus de libérer votre esprit, cette pratique peut également aider à affiner tout le corps.

Le yoga Ashtanga ou le Vinyasa pour perdre du poids

Cependant, tous les types de yoga ne se valent pas. Certains sont plus adaptés à la perte de poids que d’autres. Pour maigrir, on préfère alors un yoga plus dynamique comme l’Ashtanga ou le Vinyasa au yoga doux du genre Yin yoga ou Nidra. Un yoga énergique permet d’enchaîner plus rapidement les différentes postures, ce qui entraîne une plus grande dépense de calories. Le corps s’affine plus rapidement.

Cependant, un yoga plus lent peut également être très efficace. En effet, les postures sont tenues plus longtemps. Cela permet de travailler et de renforcer les muscles en profondeur. Ces types de yoga plus lents comme le Yin par exemple sont basés sur la respiration et le travail de la souplesse. Travailler la souplesse permet de se muscler et de paraître plus svelte.

La méditation et la relaxation au service du corps

La professeure de yoga Vinyasa Aurélie Durand, conseille les bienfaits du yoga Vinyasa. “Il s’agit d’un yoga dynamique dans lequel l’on va synchroniser le flow de postures ou asanas au contrôle du souffle. Nous parvenons ainsi à un état de méditation en mouvement, parfait pour les esprits qui ont du mal à se mettre en off. On travaille la résistance musculaire, l’élasticité, la tonicité des muscles mais aussi la protection des articulations. Enfin, un travail de méditation et de relaxation permet d’atteindre le lâcher prise en fin de cours. Cet état est indispensable pour que le corps produise plus d’hormones du bonheur, en lien avec une perte de poids durable.

Les postures n’ont pas d’effet magique minceur. Cependant, c’est l’enchaînement de différentes asanas qui permet de muscler et d’étirer le haut comme le bas du corps. Associée à une bonne hygiène de vie, une pratique régulière permet d’obtenir des jambes légères, un dos musclé, un ventre plus plat et des bras plus fins. Bref, d’entretenir une jolie silhouette !

La posture du petit Cobra : pour un ventre plat

La posture du petit Cobra est l’une des asanas de la Salutation au Soleil. Pour la réaliser, allongez-vous sur le ventre, sur votre tapis de yoga. Placez vos paumes de main face contre terre à côté de votre poitrine comme si vous vouliez vous relever. Inspirez puis soulevez votre poitrine lentement jusqu’à avoir les bras tendus. La posture ne doit pas provoquer de douleurs. Tenez cette position durant deux respirations et reposez votre corps en expirant.

Répétez cet exercice quatre à six fois, en prenant une courte pause entre chaque répétition. Cette posture va vous permettre de renforcer vos abdominaux et de brûler de la graisse au niveau du ventre. À force de répétition et d’enchaînement, vous obtiendrez un ventre plat.

La posture de Shalabasana : renforcer la sangle abdominale

Pour cette posture, commencez par vous allonger sur le ventre, les jambes relâchées.
Ensuite, activez les jambes et les fessiers, soulevez vos pieds tout en les gardant bien actifs. Soulevez légèrement le buste et emmenez vos bras vers l’arrière, le long du corps. Les mains tendues et soulevées au-dessus du sol.

Une fois votre position trouvée, maintenez-la pendant deux respirations, puis, en expirant, reprenez votre position initiale. Répétez cette posture quatre à six fois, en prenant une courte pause entre chaque répétition.

Aurélie Durand, professeure de yoga Vinyasa, certifiée Yoga Alliance, précise : “Pour cette posture, la clé est l’activation des jambes et des fessiers pour protéger les lombaires. Vous allez aussi stimuler le système digestif pour renforcer la ceinture abdominale.

La posture du Bateau : pour muscler le dos

La posture du Bateau est idéale pour mincir et raffermir le ventre. Elle a également l’avantage d’aider à muscler les lombaires durablement. Pour démarrer cette posture, allongez-vous sur le dos, jambes tendues et les bras le long du corps.

Lors de l’inspiration par le nez, levez les jambes vers le ciel. Elsa Pena Ruiz, professeure de yoga “préconise au début de pouvoir plier les genoux, c’est une posture très difficile quand on commence.” Avec vos mains, essayez d’atteindre vos orteils tout en restant droit. Vous êtes en forme de « V ». Essayez de maintenir cet angle et respirez normalement en essayant de garder cette position 15 secondes. Lors d’une expiration, relâchez doucement cette posture.

Cette position est à répéter trois fois de suite, avec une courte pause entre chaque. Cette posture est idéale pour développer les abdominaux, mais aussi muscler et affiner le dos et les jambes.

La Planche : une asana complète

Vous connaissez sûrement cette posture, sans savoir qu’elle tient de la pratique du yoga. La Planche a l’avantage de faire travailler l’ensemble du corps, et tout particulièrement les bras, les épaules, l’abdomen, le dos, les fesses et les cuisses.

Pour démarrer cette posture, allongez-vous sur le ventre. Positionnez vos mains sur le sol en dessous de vos épaules et relevez-vous en appui dessus. Chaque main est sous chaque épaule. Poussez sur le sol avec vos mains pour créer de l’espace entre les omoplates. Le bas de votre corps reste sur la pointe des pieds et le haut du corps est en position « pompe ». Restez dans cette position trente secondes en respirant normalement par le nez. Relâchez doucement cette posture, en expirant jusqu’à atteindre votre tapis de sol.

Il s’agit d’un exercice complet qui engage tous les muscles du corps. Un bon moyen de se gainer !

La régularité et l'alimentation pour de meilleurs résultats

Pour maigrir, il faut retenir que les résultats n’arrivent pas après avoir enchaîné quatre postures. La régularité est primordiale pour parvenir à maigrir dans le temps et surtout, garder les résultats. Il est recommandé de pratiquer une heure par séance, idéalement trois fois par semaine. Le plus important étant de trouver le rythme qui vous convient le mieux. Peut-être préférez-vous commencer par un quart d’heure tous les jours, puis augmenter le temps de vos séances.

Une chose est sûre : les résultats viendront s’ils sont accompagnés d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Durant vos séances, pensez à vous hydrater avant, pendant et après votre séance de yoga. Il est préférable de ne pas manger avant de pratiquer, certaines postures travaillent le système digestif et risquent de vous gêner notamment les torsions et activation de l’abdomen.

Yoga : une détox efficace de l'organisme

Au-delà de l'amaigrissement, le yoga est avant tout une pratique qui vise à détoxifier l'organisme. En effet, il faut savoir que le yoga détoxpermet d'éliminer les substances toxiques pour le corps dues au stress, à l'alimentation, aux médicaments ou encore aux polluants extérieurs. Le corps dispose de cinq organes émonctoires, ces organes destinés à l'élimination des déchets : les reins, la peau, le foie, les poumons et les intestins. C'est donc en agissant sur ces organes que l'élimination des toxines sera possible.

"La pratique du yoga via certaines postures et certaines techniques de respiration sera très bénéfique sur le système digestif, endocrinien et lymphatique, les systèmes liés à l'élimination des déchets dans l'organisme, explique Sandrine Bridoux, professeure de yoga, @Frenchyyogagirl sur Instagram", contactée par Medisite. "La pratique du yoga permet de stimuler les organes émonctoires, d'activer le système digestif, de booster le métabolisme ou encore de nettoyer les voies respiratoires, via certaines techniques de respiration comme les pranayama", développe l'experte.

Yoga : quelles postures préconisées pour le foie ?

Selon Gérard Arnaud et Céline Ubico, co-directeurs des studios Vinyasa Yoga interrogés par Lucile Gélébart Caitucoli pour le livre Il était une foi(e) les transaminases & gamma GT (éd. Alpen), il y a des qui sont plus efficace que d’autres pour favoriser la bonne santé hépatique. Ils estiment en effet que "les torsions sont généralement les postures indiquées pour détoxiquer l’organisme" car 'elles stimulent le foie et les reins et activent le 'feu digestif".

Les spécialistes du yoga précisent que 'les flexions avant sont également préconisées pour stimuler la digestion et masser les organes digestifs, activant les muscles abdominaux profonds'. Certains 'exercices de respiration énergisants aident également à nettoyer l’organisme en profondeur, parmi lesquels Kapalabhati'. Il s’agit d’exercices respiratoires qui se pratiquent à jeun, en dehors des phases de digestion.

Sources

Merci à :

Aurélie Durand, professeure de yoga Vinyasa Certifiée Yoga Alliance Cours sur Niort (79), en Essonne (91) et en ligne ; séjours Yoga et naturopathie www.aureliedurand.org hello@aureliedurand.org Ig @_aureliedurand_

Elsa Pena Ruiz,  Naturopathe et Professeur de Hatha & Vinyasa Yoga, Bougival

Brigitte Le Corronc Clady, Professeur de yoga certifiée E-RYT 500H Yoga Alliance US & International, Uzès

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.