Marine Le Pen : quelle est cette mystérieuse maladie dont elle souffre ?

Selon les informations de l’AFP, Marine Le Pen est hospitalisée pour une intervention chirurgicale au niveau de l’œil. La Présidente du Rassemblement National sera, pour cette raison, absente toute la semaine et ne se présentera pas à l’Assemblée Nationale.

Marine Le Pen risque de se faire rare les prochains jours. En effet, selon les informations de l’AFP relayées par le magazine Closer, la Présidente du Front National aurait quelques problèmes de santé. Hospitalisée pour une intervention chirurgicale au niveau de l’œil, elle ne sera pas en mesure de se présenter à l’Assemblée Nationale cette semaine.

Elle ne participera donc pas aux Questions au gouvernement censées se dérouler ce mardi 1er octobre.

En revanche, son absence à l’hommage rendu à Jacques Chirac à l’église Saint-Sulpice (Paris) hier n’est pas à mettre sur le compte de sa santé. La famille de l’ancien Président décédé avait demandé à ce que Marine Le Pen ne soit pas présente. Elle ne participera pas non plus à l’hommage prévu au sein de l’hémicycle aujourd’hui.

Des problèmes de dos en 2017

Ce n’est pas la première fois que la Présidente du FN manque certaines sessions à l’Assemblée Nationale.

En 2017, alors qu’elle venait d’être vaincue au second tour de la présidentielle, Marine Le Pen s’était faite remarquer pour son absence. À ce moment-là, il était pourtant question de débattre sur la réforme du Code du travail.

"Bon, je vais être obligée de vous dire ce que j’ai eu, et c’est ce que je partage avec François Fillon, des problèmes de dos qui m’ont effectivement forcée à me mettre au repos plus tôt", avait-elle déclaré sur le plateau de LCI.

En 2017, Marine Le Pen souffrait de migraine ophtalmique

Par ailleurs, ses yeux lui avaient déjà causé du tort. Le 3 mai 2019, vous aviez été nombreux à avoir assisté au débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron lors de l’entre deux tours. Cette séquence avait agité et indigné la France entière. Le débat en question avait même été qualifié de "naufrage pour Marine Le Pen". LCI parle d’une des "pires prestations de la carrière politique de la Présidente du Front National".

Elle ne voyait plus rien de l'œil gauche

L’été 2017, il avait été révélé que Marine Le Pen avait rencontré des problèmes de vision le matin, précédent le débat. Alors que son conseiller Bruno Bilde s’était rendu à sa résidence, elle l’avait accueilli en s’exclamant : "Bruno ! Bruno ! Je ne vois plus rien de l’œil gauche !".

Épuisée par sa campagne et sans doute paniquée par ces symptômes, la candidate avait démarré la journée en contactant son ophtalmologue. Le diagnostic était tombé : elle souffrait d’une migraine ophtalmique. Un trouble bénin mais pour le moins handicapant.

"Éclairs traversant le champ de vision, impression de voir flou, violent mal de tête, le médecin n’a pas mis longtemps à diagnostiquer une migraine ophtalmique. Douloureux mais sans gravité", écrivait Le Monde à l’époque. Malgré tout, Marine Le Pen avait tenu à maintenir le débat avec son rival.

Migraine ophtalmique : elle peut provoquer une perte de la vision

La migraine ophtalmique touche plus souvent les femmes que les hommes. Elle se manifeste par des troubles visuels, comme des taches scintillantes dans le champ de vision, mais peut aller jusqu’à une perte de vision partielle, voire un aveuglement temporaire. Ces troubles visuels sont le plus souvent appelés "aura".

La migraine ophtalmique n’est pas une maladie oculaire. Elle désigne une migraine avec aura visuelle. Un traitement de fond peut être instauré pour prévenir les crises.

Peu d'informations sur l'opération qu'elle subit

Pour ce qui est de son hospitalisation cette semaine, aucune information précise n’a été communiquée, si ce n’est que Marine Le Pen subit une opération de l’œil.

Toutefois, en France, c'est l'opération de la cataracte qui est la plus pratiquée chez les plus de 50 ans. Elle peut se déclarer entre 40 et 50 ans. Et selon l'Inserm, elle toucheplus d’une personne sur cinq à partir de 65 ans et près de deux sur trois après 85 ans.

La cataracte se caractérise par une opacification partielle ou totale du cristallin qui menace la vue à long terme. Ce trouble est en augmentation constante dans les pays développés du fait de l’allongement de l’espérance de vie. En France, près de 600 000 personnes sont opérées chaque année.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.