Bipolaire : peut-on détecter le trouble par un test sanguin ?

Pour confirmer le diagnostic d'une personne bipolaire, un simple test sanguin suffit. Une fois identifiée, la maladie peut être prise en charge plus efficacement : les symptômes bipolaires sont traités, et le patient bénéficie d'un accompagnement professionnel adapté à sa pathologie.
©iStockIstock

Comment identifier une personnalité bipolaire ?

Un individu souffrant de troubles bipolaires vit par alternance des épisodes maniaques et des épisodes dépressifs entrecoupés de périodes de répit : il s'agit là de la bipolarité de type 1, la forme la plus répandue. Lors de la phase maniaque, l'individu est survolté, euphorique et constamment surexcité. Il ne dort pas beaucoup, et ne ressent pas la fatigue. Durant cet épisode maniaque, la personne bipolaire peut être colérique, irritable et susceptible. La phase dépressive, quant à elle, se caractérise par un épisode sévère de tristesse et de mélancolie. L'individu n'a plus goût à rien. Il est constamment fatigué, n'a plus d'appétit, et devient peu à peu apathique. C'est à ce moment-là que les idées noires et les envies suicidaires sont les plus fréquentes.

Détecter le trouble bipolaire grâce à un test sanguin

Il est parfois compliqué d'identifier avec certitude une personnalité bipolaire. En effet, la tentation d'assimiler une phase dépressive à une simple baisse de moral passagère peut être grande. Pour ôter tout doute possible, un professionnel de santé peut prescrire une simple prise de sang qui déterminera si, oui ou non, le sang contient des biomarqueurs porteurs de la maladie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :