Sommaire

Sous-estimer le choix du préservatif

Sous-estimer le choix du préservatif

Ce n’est pas parce que vous êtes avec la même partenaire depuis des années que les préservatifs ne sont plus pour vous ! Libertinage, échangisme… Aujourd’hui les pratiques sexuelles ont évolué et l’utilisation du préservatif reste essentielle pour se protéger des MST.

"Les couples ont une vie délirante, les femmes ont des défenses immunitaires faibles, elles sont fragiles" remarque le Dr Constancis. Or, moins le système immunitaire est combatif, plus les infections se développent.

Concernant les préservatifs , il est conseillé de les utiliser tout particulièrement pour la sodomie : le rectum étant plein de germes, les risques d'infection rétrogrades de l'urètre sont très élevés en l'absence de protection, met en garde le Dr Patrick Constancis.

Notre interlocuteur souligne l’importance du préservatif, mais pas n’importe lequel. "Il faut prendre ceux de bonne qualité à 1 euro des marques Durex ou Manix par exemple, pas ceux à 10 centimes." Pourquoi ? "Pour qu’il n’y ait pas de passages translatex" répond-il.

Mais comment savoir si l'on est contaminé par une MST ?

D'après le Dr Patrick Constancis, chez l'homme ces infections se traduisent par des douleurs inconstantes à la pénétration profonde (levrette...).

Sources

Remerciements au Dr Patrick Constancis, urologue et andrologue.

Maladies sexuellement transmissibles, MMT.

mots-clés : Orgasme masculin
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.