Le retard de règles, un signe majeur de grossesse

C’est le signe le plus probant même s’il ne constitue pas une preuve formelle d’un début de grossesse. En effet, la fécondation, puis la nidation, de l’œuf va stopper le processus conduisant à l’élimination du tissu endométrial comme cela est le cas au cours de chaque cycle menstruel. La fécondation constitue en quelque sorte le point de départ de l’élévation du taux d’hormones de grossesse. Ce phénomène est, en outre, responsable chez beaucoup de femmes de douleurs mammaires (mastodynies) plus ou moins intenses qui témoignent des changements anatomiques que les seins vont progressivement subir pour se préparer à l’allaitement.

Les autres signes de grossesse

À chaque femme enceinte son lot de maux, pourrait-on dire ! Il n’existe pas de véritable tableau clinique des symptômes de la grossesse. Pourtant, ils sont très nombreux ! Ils vont de la nausée à la rétention d’eau en passant par la soif intense ou la sensation d’un goût métallique dans la bouche. Aussi divers que variés, ces différents signes résultent, pour la plupart, des modifications hormonales et anatomiques qu’éprouve le corps de la femme au cours de cette période particulière de sa vie. Ils pourront disparaître rapidement, persister ou être remplacés par d’autres.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.