La position dans laquelle vous dormez pourrait bien influencer votre risque de développer une démence. Si l’alimentation est un facteur important dans votre capacité à prévenir la démence, votre manière de dormir peut également avoir un réel impact.

Comme le rapporte The Sun, dormir dans une certaine position pourrait vous aider à réduire le risque de démence. L'expert en sommeil Narwan Amini assure dans le journal que "dormir sur le côté s'est avéré être la position la plus bénéfique pour votre cerveau" car elle aide "votre cerveau à éliminer les déchets interstitiels plus rapidement que les autres positions".

L’expert d'eachnight.com équipe multidisciplinaire de professionnels du sommeil, de la médecine et du bien-être, ajoute que "cela a de multiples bienfaits, et notamment la réduction potentielle du risque de développer des maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson ou la maladie d'Alzheimer".

En outre, dormir sur le côté est généralement considéré comme la meilleure position pour votre santé car cela offre un bon soutien de la colonne vertébrale, tout en minimisant les reflux acides.

La position latérale nettoie plus efficacement notre cerveau

L’article du Sun rappelle que des chercheurs de l'Université de Stony Brook, dans l’État de New York aux États-Unis, ont ​​découvert en 2015 que dormir sur le côté était le moyen le plus efficace d'éliminer les déchets cérébraux.

Leurs travaux publiés dans le Journal of Neuroscience avaient démontré que la position latérale débarrasse plus efficacement le cerveau des solutés qui peuvent contribuer au développement de la maladie d'Alzheimer, de Parkinson et d'autres maladies neurologiques.

"Il est intéressant de noter que la position de sommeil latérale est déjà la plus populaire chez l'Homme et la plupart des animaux - même à l'état sauvage - et il semble que nous avons adapté la position de sommeil latérale pour nettoyer plus efficacement notre cerveau des déchets métaboliques qui se sont accumulés pendant que nous sommes éveillé", avait assuré à ce propos le Dr Helene Benveniste, chercheuse principale de l’étude.

De nombreux types de démence sont liées à des troubles du sommeil, y compris des difficultés à s'endormir. Il est de plus en plus reconnu que les troubles du sommeil peuvent accélérer la perte de mémoire dans la maladie d'Alzheimer. "Notre découverte apporte donc un nouvel éclairage sur ce sujet en montrant qu'il est également important de savoir dans quelle position vous dormez", avait à l’époque précisé la chercheuse.

Sommeil : quelle est la plus mauvaise position ?

Le Dr Benveniste a conclu de ses recherches que le système glymphatique humaine élimine les déchets cérébraux plus efficacement lors du sommeil en position latérale." L'analyse nous a montré de manière constante que le t ransport glymphatique était le plus efficace en position latérale par rapport aux positions couchée ou à plat ventre", avait-elle conclu.

Dans le Sun, le spécialiste du sommeil Narwan Amini en a également profité pour rappeler que la plus mauvaise position dans laquelle dormirpour votre santé globale était de se coucher sur le ventre. Selon lui, cela peut entraîner des tensions musculaires et articulaires, des raideurs et des douleurs au dos et au cou.

"Dans cette position, on augmente la lordose physiologique, c'est-à-dire que l'on accentue le creux entre le bassin et le bas des côtes, ce qui entraînera des pressions au niveau des disques vertébraux, des lombaires et du sacrum", précise également l'ostéopathe et kinésithérapeute Samuel Homo dans Madame Figaro.

Sources

Alzheimer’s: The sleeping position that slashes your risk of developing dementia, The Sun, 8 février 2022.

https://www.thesun.co.uk/health/17582617/alzheimers-sleeping-position-slashes-risk/

Could Body Posture During Sleep Affect How Your Brain Clears Waste ?, Stony Brooky University, 4 août 2015.

https://news.stonybrook.edu/newsroom/press-release/general/150804sleeping/#:~:text=A%20study%20by%20Stony%20Brook,the%20development%20of%20neurological%20disorders.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.