Sommaire

"Une ampoule (cloque, phlyctène) est un soulèvement de l'épiderme qui forme un renflement rempli de liquide clair", définit le site de l'Assurance maladie. La plupart du temps, elle est la conséquence de frottements répétés sur la peau. Lorsqu'on met des chaussures neuves ou que l'on utilise un outil de jardinage, par exemple. Plus rarement, elle peut être liée à une allergie, une brûlure ou encore une maladie.

La cloque qui apparaît sur la peau est un mécanisme de protection des tissus, puisqu'elle permet d'éviter que l'on exerce à nouveau une pression sur la plaie qui se trouve en-dessous, ou que celle-ci soit en contact avec des impuretés. D'où la fameuse question que l'on peut se poser : peut-on percer une ampoule ou vaut-il mieux s'en abstenir ?

Ampoule : on perce, ou pas ?

En réalité, la réponse à cette question dépend de plusieurs facteurs. Si l'ampoule est petite et ne vous gêne pas trop, mieux vaut ne pas la percer, pour éviter le risque d'infection. "Recouvrez-la d'un pansement, sans la comprimer, pour la protéger", recommande Ameli.fr. Pensez à le retirer la nuit, pour laisser la cloque sécher à l'air libre ; et évitez d'exposer cette dernière à de nouveaux frottements jusqu'à sa guérison complète.

Si l'ampoule est grande et douloureuse, en revanche, les consignes sont différentes. "Le fait de percer diminue la douleur et accélère la guérison" explique le Dr Nina Roos, dermatologue. On peut donc le faire, mais "il ne faut surtout pas découper le toit de la bulle" prévient notre interlocutrice.

Comment percer correctement une ampoule ?

Le bon geste ? Commencez par vous laver soigneusement les mains. Puis, faites un ou deux petits trous sur le côté de l'ampoule à l'aide d'une aiguille stérilisée. Appuyez délicatement dessus pour évacuer le liquide qu'elle renferme, sans arracher la petite peau qui recouvre la cloque. En effet, le toit de la bulle fait office de pansement naturel.

Terminez en désinfectant la zone et recouvrez d'un pansement stérile si vous comptez remettre des chaussettes ou des chaussures. Si vous restez chez vous, laissez sécher à l'air libre.

Quid des pansements dédiés aux ampoules ?

Certains industriels ont conçu des pansements spéciaux pour les ampoules. Est-ce vraiment utile ? "Je pense que cette solution est intéressante quand on a beaucoup d’ampoules à la fois (ex : randonnée) sinon, il vaut mieux laisser faire la nature ou éventuellement mettre un pansement gras à la vaseline, ça accélère la cicatrisation", répond le Dr Nina Roos, dermatologue.

Argile, Aloe vera : les remèdes naturels

En prévention comme en traitement, l'argile est un remède naturel efficace contre les ampoules des pieds et des mains.

Pour prévenir : La pharmacienne Christine Cieur-Tranquard conseille de poudrer les zones de frottements avec de l’argile ultra-ventilée blanche ou verte pour éviter l’échauffement.

Pour soigner : Le Dr Yves Donadieu nous livre la recette d'un catasplasme à base d'argile qui favorise la guérison d'une ampoule. Posez un cataplasme froid assez épais (1 cm environ) d’argile verte en tube sous forme pré-hydratée et recouvrez d’une compresse et d’un pansement occlusif. Renouvelez matin et soir jusqu’à guérison complète.

Comment utiliser l'Aloe vera contre les ampoules ?

Avoir toujours du gel d'Aloe vera dans son placard est très utile, ne serait-ce que pour soigner les éventuelles ampoules.

Pour soigner : Appliquez matin et soir du gel d'Aloe vera (acheté en pharmacie) sur l'ampoule percée ou non, et recouvrir d'un simple pansement adhésif. A faire pendant 2 ou 3 jours.

Ce remède peut être utilisé pour les ampoules des pieds et des mains.

Aromathérapie : la lavande et le géranium

C'est la pharmacienne et spécialiste des médecines naturelles, Christine Cieur-Tranquard, qui recommande d'utiliser les huiles essentielles de lavande officinale/vraie et de géranium rosat en cas d'ampoules. Elle donne ainsi la recette d'un mélange qui "désinfecte et active la cicatrisation".

Pour soigner : Mélangez 60 gouttes de chaque huile essentielle dans un flacon de 60 ml, et complétez avec de l'huile végétale ou du gel d’Aloe vera de manière à remplir le récipient. Appliquez une compresse imbibée de ce mélange immédiatement sur l’ampoule, percée ou non. Puis, couvrez d’un pansement. Renouvelez le pansement deux fois par jour.

Ce remède peut être utilisé pour les ampoules des pieds et des mains.

Ampoule à vif : que faire ?

Lorsqu'on a continué à marcher dans des chaussures trop serrées ou à utiliser un outil malgré une ampoule, il peut arriver que celle-ci s'abîme : la cloque est alors déchiquetée et la peau est à vif. "Surtout, ne décollez pas la peau morte et ne la découpez pas", met en garde le site de l'Assurance maladie.

À la place, il vous faut nettoyer cette zone avec de l'eau et du savon ou une solution antiseptique. Appliquez un pansement stérile par-dessus, sans serrer et changez-le dès qu'il est humide. Pensez à le retirer la nuit pour que l'ampoule puisse sécher. Enfin, n'utilisez plus l'outil qui a causé l'ampoule si elle se situe sur votre main, et marchez avec des chaussures plus souples ou plus larges si la cloque est au niveau du pied.

Les autres bons gestes en cas d'ampoule

De manière générale, quand on a des ampoules, il y a quelques bons gestes à connaître - et ce, quelle que soit la taille de la cloque :

  • Il faut éviter les frictions : on change de chaussures, on évite certaines paires de chaussettes trop serrées...
  • Il faut éviter les séjours prolongés dans l'eau.
  • Il ne faut pas mettre l'ampoule dans l'eau de mer.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/ampoules-cloques/reconnaitre-ampoule-cloque

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/ampoules-cloques/que-faire-quand-consulter

https://www.vidal.fr/maladies/peau-cheveux-ongles/ampoule/que-faire.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.