Sida, herpès, HPV : ces stars qui ont eu une MST

Chaque jour, plus d’un million de personnes contractent une infection sexuellement transmissible, estime l’OMS. Si certaines sont bénignes, d’autres peuvent avoir de graves répercussions sur la santé… Et personne n’est à l’abri. Chanteurs, comédiens, présentateurs, humoristes… De nombreuses célébrités ont été touchées, de près ou de loin, par les MST. Pour certaines, la maladie a été plus forte. Pour d’autres, le combat continue. Récits et révélations.

Sida, herpès, HPV : ces stars qui ont eu une MST© abacapress

Le Sida, ou syndrome d’immunodéficience acquise, est un stade de la contamination par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). A ce niveau, le système immunitaire est tellement affaibli que des maladies opportunes (cancer, tuberculose…) peuvent se développer, et s’avérer fatales.

Ce stade n’est atteint qu’après plusieurs années d’infection et en l’absence de traitement. Aujourd’hui, grâce au dépistage précoce et aux antirétroviraux, rares sont les personnes qui développent effectivement le Sida, dans les pays où ces soins sont accessibles.

En outre, les personnes contaminées par le VIH et qui suivent une trithérapie ne transmettront pas le virus, même lors de rapports non protégés. Le traitement réduit, en effet, le nombre de virus dans le sang, de manière à atteindre une charge virale indétectable. Cela permet au système immunitaire de se reconstruire, et prolonge considérablement l’espérance de vie des patients - qui peut atteindre celle d’une personne séronégative.

Ces peoples très connus ont contracté le VIH…

Sida, herpès, HPV : ces stars qui ont eu une MST© abacapress

Le plus souvent, ce sont les personnes qui ignorent qu’elles sont infectées qui transmettent le virus. D’autant que le risque de contamination est plus important dans les premiers stades de l’infection. Pour rappel, le VIH se transmet lors de rapports sexuels non protégés, par transfert de sang et dans la relation mère-enfant (grossesse, accouchement et allaitement). Et personne, pas même les peoples, n’est à l’abri.

Charlotte Valandrey, Richard Cross, Mano Solo : ces stars françaises ont révélé leur séropositivité

La célèbre fille du Commissaire Cordier, Charlotte Valandrey, a appris sa séropositivité alors qu’elle n’avait que 17 ans. "Je ne me suis pas méfiée de l'amour. J'ai été insouciante, comme les filles de mon âge […]. Je ne savais rien du Sida, à part les trucs entendus à la télé : la cible, c'étaient les homos, les toxicos. Je ne me sentais pas concernée", a-t-elle raconté au magazine L’Express en 2005. Cette même année, elle publie son livre L’Amour dans le sang dans lequel elle révèle être porteuse du VIH et avoir subi, indépendamment de cela, une greffe du cœur après avoir fait trois infarctus.

Richard Cross, découvert dans les saisons 5, 6 et 7 de l'émission Star Academy, est lui aussi contaminé au VIH, bien qu'il ait caché sa maladie pendant de longues années. Ce coach vocal sympathique et pédagogue confie le 25 septembre 2013 au magazine Ici Paris être porteur du virus du Sida depuis 34 ans. C'est en 1979 qu’il est contaminé, mais il ne le sait pas encore. Il fait un test trois ans plus tard, après avoir appris le décès d'un de ses ex-partenaires dont il découvre par les parents qu'il était porteur du Sida. Le test est positif. "J’ai 27 ans, je mène la revue du Moulin rouge à Paris. J’ai une vie intense et passionnante. C’est un choc !"

Décédé en janvier 2010 à l’âge de 46 ans, le chanteur Mano Solo (de son vrai nom Emmanuel Cabut) était atteint du Sida. C’est dans un long entretien accordé au journal Le Nouvel Observateur en 1997 qu’il parle ouvertement de sa maladie. Il y confie notamment avoir appris sa séropositivité à Noël, en 1986. "J'avais des ganglions partout. Et je savais que je cumulais tous les risques. J'avais beaucoup séduit et fait pas mal de conneries toxicomanes." En 1995, le Sida se déclare. "On s'en est rendu compte […] quand j'ai eu la jambe et le bras gauche paralysés, une toxoplasmose, et un œdème au cerveau, énorme. […] C'est ça le Sida. On oublie tout le temps que ce n'est pas une maladie en soi : c'est juste la porte ouverte aux autres maladies."

Freddie Mercury, Magic Johnson, Anthony Perkins : les vedettes internationales ne sont pas épargnées

Sida, herpès, HPV : ces stars qui ont eu une MST© abacapress

Si faire du sport aide à rester en bonne santé, l’activité physique n’est malheureusement pas un bouclier contre le VIH, comme en témoigne le cas de Magic Johnson. C’est en 1991 que le célèbre basketteur des Los Angeles Lakers révèle être porteur du virus. Pour le monde sportif, c’est l’état de choc. D’autant que la star, âgée de 32 ans, décide de prendre sa retraite. Il tente plus tard de relancer sa carrière mais raccroche définitivement en 1996. Actuellement sous traitement, l’ex-basketteur n’a pas développé le Sida.

L’acteur Anthony Perkins, lui, n’a pas eu cette chance. Principalement connu pour son personnage de Norman Bates dans le film Psychose, d’Alfred Hitchcock, il est décédé du Sida en 1992, à l’âge de 60 ans. À cette époque, la maladie était moins bien connue, et les traitements moins développés.

Quant à Freddie Mercury, de son vrai nom Farrokh Bulsara, il apprend sa séropositivité en 1987 et la révèle au grand public le 23 novembre 1991, dans un communiqué officiel. Il décède le lendemain, des suites d’une pneumonie, à l’âge de 45 ans. Les membres survivants du groupe Queen, dont Freddie Mercury était le chanteur mythique, ont créé une fondation finançant la recherche contre la maladie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): Infections sexuellement transmissibles, OMS, 14 juin 2019.