Sommaire

Pas trop de soleil, d’alcool ou d’épices

Pas trop de soleil, d’alcool ou d’épices En voyage, les troubles du transit sont d’abord liés aux changements d’habitudes alimentaires et de conditions de vie. Alternance du chaud et froid, alimentation plus épicée qu’habituellement, cocktails alcoolisés, changement de rythme, autant de circonstances qui vont accélérer le transit, favoriser les ballonnements et les pesanteurs digestives. Donc pour limiter ces troubles, soyez prudent avec le soleil, la climatisation, les épices, l’alcool et les rythmes effrénés.

Ne mangez pas les aliments vendus dans la rue

Ne mangez pas les aliments vendus dans la rue Nos intestins d’occidentaux ne sont pas armés pour la rencontre avec certains microbes exotiques. Or l’hygiène est parfois approximative dans la préparation des aliments vendus à la sauvette dans la rue. Même si cette noix de coco fraîche qui vous est proposée avec le sourire semble la bienvenue, gardez-vous bien de la consommer. Vos intestins risquent de ne pas apprécier.

Pas de glaçons dans votre verre

Pas de glaçons dans votre verre Avec l’alimentation, l’eau est une des principales sources de contamination de microbes à l’étranger. Aussi est-il recommandé de ne boire que des boissons qui ont été décapsulées devant vous et de ne pas rajouter dans votre verre des glaçons qui ont pu être fabriqués à partir d’une eau contaminée. Si vous avez très soif, préférez à des boissons qui ont été bouillies comme le thé ou désinfectées.

A table, ne mangez que des aliments bien cuits

A table, ne mangez que des aliments bien cuits Une devise à table: ne rien ingérer qui n’ait été bouilli, cuit ou pelé. Les aliments qui vous sont servis doivent être bien cuits et encore chauds quand ils vous sont servis. Evitez à tout prix les aliments non cuits comme les fruits de mer, les coquillages et les crudités. Enfin renoncez aux fruits qui ne peuvent être pelés comme les raisins, les fraises et les framboises.

Méfiez vous des oeufs et des laitages

Méfiez vous des oeufs et des laitages Les crèmes pâtissières, les mousses au chocolat, les sauces mayonnaises et les laitages sont des aliments à risque élevé de diarrhée infectieuse. Ils peuvent en effet contenir de nombreux microbes et en particulier des salmonelles qui donnent des diarrhées sévères et peuvent gâcher votre voyage. Le lait non pasteurisé doit toujours être bouilli. Enfin les glaces, pourtant bien tentantes quand il fait chaud, sont à éviter car elles sont sources potentielles d’infections intestinales et favorisent en elles-mêmes les troubles du transit.

Lavez-vous les mains tout le temps

Lavez-vous les mains tout le temps Les mains sont les vecteurs les plus importants de microbes entre personnes. Aussi au sortir des toilettes, avant et après les repas, après avoir serré des mains, lavez-vous les mains au moins vingt secondes avec de l’eau chaude et savonneuse. Si vous n’avez pas de point d’eau à proximité, vous pouvez utiliser des lingettes antiseptiques sans eau à emmener dans vos bagages.

Soignez-vous vite après les premiers symptômes

Soignez-vous vite après les premiers symptômes La plupart des touristes guérissent spontanément en quelques jours ou à votre retour à la maison. Mais si les signes digestifs persistent plusieurs jours, si vous avez beaucoup de fièvre ou si vous constatez du sang dans les selles, il faut vite consulter votre médecin. Votre turista nécessite peut-être un traitement spécifique s’il s’agit une salmonellose, d’un paludisme ou d’une parasitose.

Emportez avec vous des médicaments

Emportez avec vous des médicaments Les structures de santé sont parfois peu accessibles en voyage et n’inspirent pas toujours confiance. Il est donc préférable d’avoir avec soi quelques médicaments antidiarrhéiques et de se mettre au régime riz, eau de riz (bouilli) et carotte dès les premières selles molles. Enfin n’oubliez pas d’emporter le nécessaire pour filtrer, purifier, et désinfecter tous les liquides que vous serez amené à boire pour vous réhydrater en cas de diarrhée.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.