Sommaire

Porter des vêtements sombres

Porter des vêtements sombres© Istock

@

Pourquoi : "les moustiques sont presque aveugles. Cependant, ils sont attirés par les teintes sombres (essentiellement quand ils sont à des distances assez faibles, moins de 2 m de distance), et plus particulièrement par le noir, le marron et le bleu foncé. On recommande pour cette raison le port de vêtements clairs", explique Stéphane Robert.

Ne pas utiliser de répulsifs actifs

Ne pas utiliser de répulsifs actifs© Istock

@

Pourquoi : "les moustiques ne sont pas sensibles à la lumière artificielle. Ils sont en revanche attirés par le gaz carbonique que nous dégageons (CO2), l’humidité due à notre transpiration, et par certaines odeurs que nous produisons.", explique Stéphane Robert.

C’est ainsi que : plus nous dégageons de CO2 (parce qu’on vient de faire du sport par exemple…), plus nous avons des risques d’attirer les moustiques, notamment tigre, car ils piquent même en pleine journée. La meilleure des protections est alors d’utiliser et de mettre sur ses vêtements et sa peau des répulsifs qui contiennent des principes actifs (perméthrine, IR3535, icaridine…) reconnus efficaces*.

* Les huiles essentielles comme l’HE de citronnelle n’ont pas été reconnues pour leur efficacité. Acheter vos produits répulsifs de préférence en parapharmacies.

Ne pas avoir de ventilateur

Ne pas avoir de ventilateur© Istock

@

Equipez-vous d’un ventilateur suffisamment puissant que vous placerez dirigé vers vous.

Pourquoi : "les moustiques n’aiment pas la présence de mouvements d’air trop importants. C’est une astuce pour s’en protéger en partie.", explique Stéphane Robert.

Rester en maillot de bain

Rester en maillot de bain© Istock

@

Pourquoi : certaines espèces de moustiques n’attaquent qu’à la tombée de la nuit, quand d’autres comme le moustique tigre agit de jour comme de nuit. Sans barrière physique, vous êtes une proie facile. Chemise à manches longues, pantalons longs, chaussettes, voire petit foulard pour couvrir la nuque et le cou… Pensez à vous équiper de vêtements longs et près du corps. Oubliez les habits trop amples dans lesquels les moustiques pourraient tout de même s’introduire.

Favoriser les zones d’eaux stagnantes

Favoriser les zones d’eaux stagnantes© Istock

@

C’est à dire : la première chose à faire pour éviter d’être envahi de moustiques et pour lutter contre eux de manière efficace est d’éliminer les zones de reproduction des moustiques.
Après chaque pluie, il faut donc vider régulièrement les soucoupes, les éventuels bols, pots, pneus et autres réceptacles susceptibles de contenir de l’eau, qui pourraient se trouver dans votre environnement proche. Si cela est trop volumineux, couvrez les contenants d’une bâche hermétique.

Pourquoi : le moustique naît sous la forme d’une larve aquatique et se développe dans l’eau stagnante (marre, étang, flaque, et tout ce qui pourrait contenir de l’eau). Une fois adulte, il devient un insecte aérien.

Croire que le moustique ne se développe qu’à l’extérieur de chez soi

Croire que le moustique ne se développe qu’à l’extérieur de chez soi© Istock

@

C’est à dire : "le moustique peut tout à fait se développer à l’intérieur d’une maison, dans une cave ou un grenier, voire dans un endroit où se trouve un vide sanitaire avec un peu d’eau et une chaleur suffisante pour y accueillir une population de moustiques. Une fuite dans un endroit de la maison peut tout à fait suffire.", explique Stéphane Robert.

Ce que vous pouvez faire : faites la chasse chez vous en vérifiant chaque recoin.

Oublier les moustiquaires

Oublier les moustiquaires© Istock

@

Pourquoi : sans rempart physique, le moustique attaque. Vous pouvez la poser à une fenêtre, une porte, sur le berceau d’un bébé, ou l’installer de telle manière qu’elle entoure votre lit. "La meilleure protection contre ces insectes est la moustiquaire imprégnée d’un insecticide. Cette mesure est d’autant plus recommandée que certaines espèces de moustiques sont plus petits que les mailles de la moustiquaire.", explique Stéphane Robert.

Et aussi : vérifiez qu’il n’y ait pas de trous dans les filets.

Sources :
Remerciements à Stéphane Robert, fondateur du site d’informations actualisées sur les moustiques vigilance-moustiques.com.
Un conseil : si vous voyez un moustique tigre, signalez-le auprès du site. Aujourd’hui, près de 33 départements français sont touchés.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : L'astuce anti piqure

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.