L’intérieur des voitures plus sale que vos toilettes ?

Publié le 20 Mars 2019 par Claire Ménage, journaliste santé
La logique nous ferait dire que les toilettes seraient l’endroit le plus sale comparé à l’intérieur de notre voiture… Et pourtant une étude réalisée par CosmetiCar nous affirme le contraire !
Publicité

Le spécialiste du lavage de véhicules CosmetiCar a voulu mettre en avant à travers une étude le fait que nos voitures seraient plus sales que les toilettes. Le verdict est sans appel : les relevés effectués ont identifié 10 fois plus de bactéries sur les volants que sur la cuvette des toilettes. Pour le leader du nettoyage la raison d’une telle prolifération de bactéries serait due à une surexposition "à la chaleur et à l’humidité, qui sont deux facteurs favorisant la multiplication des champignons et des bactéries. La propagation des bactéries dans l’habitacle augmenterait significativement dans les véhicules où les personnes conduisent en mangeant ou en se maquillant".

Publicité
Publicité

De véritables nids à microbes

La marque a analysé près de 1 200 véhicules et ont trouvé en moyenne 800 bactéries au cm² sur le volant d’une voiture contre 80 bactéries au cm² sur une cuvette de toilettes… Si certaines bactéries ne sont pas un danger pour la santé, d’autres micro-organismes le sont quant à eux !

Les germes dangereux retrouvés dans l’habitacle :

  • Staphylocoques, responsables d’affections cutanées, de défaillances cardiaques et pulmonaires,
  • Bacillus Cereus à l'origine d’infections et diarrhées,
  • Bactéries E.Coli en cause dans certains problèmes intestinaux.

Les enquêteurs de cette étude préconisent donc de recourir au plus vite au nettoyage du véhicule ainsi que de l’entretenir régulièrement.

Téléphones : des moisissures néfastes pour notre peau

Les téléphones seraient remplis de bactéries, de moisissures et de levures et seraient ainsi dix fois plus sales que la cuvette de nos toilettes. Et ce manque d'hygiène ne serait pas sans conséquence sur notre santé. Les risques seraient essentiellement des problèmes de peau tels que l'acné. Une forte concentration de bactéries microscopiques sur nos écrans de téléphone mélangée à l'huile de la peau, au maquillage et à la chaleur émanant de l'appareil alimentent les bactéries. Cela peut boucher les pores et entraîner une inflammation de la peau et donc de l'acné.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X