Les maladies que l’on peut attraper assis

L’OMS préconise aux adultes d’effecteur 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée (marcher, danser, jardiner, ménage…) ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue (courir, vélo à vive allure, aérobic…) chaque semaine. Mais à en croire un sondage réalisé par Harris Interactive pour Attitude Prévention en avril 2018, nous sommes malheureusement loin d’être très actifs. 

Les Français sont assis 7h24 par jour

Nous passons, en effet, beaucoup de temps assis, selon une enquête menée dans 8 pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Portugal, Finlande et Pays-Bas). En comptant, le travail, les transports et les activités de loisir, nous restons assis en moyenne 7h26 par jour en semaine. Toutefois, il y a de grandes disparités selon les nationalités. 

Les Britanniques sont les champions des chaises et des canapés en étant assis plus de 8h par jour en semaine (8h13). Ils sont suivis par les Italiens (7h32) tandis que les Français montent sur la 3e marche du podium (7h24). Les plus actifs sont les Finlandais et les Néerlandais : ils ne restent respectivement que 5h50 et 6h13 en position assise pendant semaine. 

Des activités très sédentaires

Le travail et les transports n’expliquent pas l’importance de cette sédentarité. Le fait de rester assis est lié aux loisirs privilégiés par les Européens. En effet, les 3 activités préférées sont identiques : navigation sur Internet, promenade et visionnage de films, émissions ou séries. Il s'agit ainsi de 2 passe-temps “sédentaires” contre un seul “actif”. Les Français sont les plus gros consommateurs d’internet et de jeux vidéo. 63% surfent sur la toile quand ils sont libres (contre 46% pour les Britanniques). La soirée télé a également la cote avec 49% (58% pour les Finlandais et 41% pour les Néerlandais et les Britanniques). Néanmoins, les promenades priment sur les écrans avec 51%. 

Les dangers de la sédentarité méconnus

Et cette sédentarité importante peut surement s’expliquer en partie par une méconnaissance des risques sur la santé. 72% des sondés européens ont reconnu ne pas connaitre les effets du manque d’activité sur l’organisme. Or une position assise prolongée a assurément des effets néfastes sur le corps comme le détaille notre diaporama.

Vous souhaitez participer au salon des seniors ? Obtenez une invitation gratuite et venez nous rencontrer en cliquant ici >

Sources

Recommandations mondiales en matière d'activité physique pour la santé, OMS

Étude européenne sur la sédentarité – attitude prévention, Harris Interactive, 28, juin 2018

mots-clés : Cancer, Mal de dos