Une étude présentée lors de la réunion de l’Association européenne pour l’étude du diabète à Stockholm démontre que le rapport taille-hanche est un prédicteur plus fort de la mort précoce que l'IMC. Comment les chercheurs en sont-ils venus à cette conclusion ? Medisite vous éclaire.

IMC : un indicateur de surpoids et d’obésité

L’indice de masse corporelle est largement utilisé par les professionnels de santé pour déterminer si une personne est en surpoids ou en obésité. “Le calcul de l’indice de masse corporelle ou IMC (poids divisé par la taille au carré) indique si la personne est en surpoids” peut-on lire sur le site officiel de la Sécurité Sociale. Ce calcul permet également de savoir si vous êtes en dénutrition ou en insuffisance pondérale. Voici comment interpréter votre IMC :

  • En dessous de 18,5 kg/m² : insuffisance pondérale ;
  • Entre 18.5 et 25 : poids normal ;
  • Entre 25,0 et 29,9 kg/m² : surpoids ;
  • Entre 30,0 et 34,9 kg/m² : obésité modérée ;
  • Entre 35,0 et 39,9 kg/m² : obésité sévère ;
  • Plus de 40 kg/m²: obésité massive.

“L'IMC ne tient pas compte de la répartition des graisses”, explique Irfan Khan, étudiant en médecine au College of Medicine and Health, University College Cork, Cork, Irlande, qui a mené la recherche avec des collègues au Canada.

Rapport taille hanches : le lien avec un risque de décès prématuré

“Nous voulions savoir si le rapport taille-hanche (WHR) ou l'indice de masse grasse (IMF) prédirait de manière plus fiable la mortalité dans différentes distributions de graisse” a ainsi indiqué Irfan Khan. “Cela pourrait signifier qu'une personne qui a accumulé de la graisse autour de sa taille aura le même IMC qu'une personne du même âge et de la même taille qui stocke sa graisse autour des hanches, malgré les risques pour la santé de la graisse abdominale” a-t-il précisé. En effet, d’autres recherches ont révélé que la graisse abdominale était responsable de survenue de maladies telles que le diabète de type 2, certains cancers et des pathologies cardiaques.

Comment mesurer son rapport taille hanche ?

Pour suivre les recommandations des chercheurs de cette étude, mesurez votre rapport taille-hanche en prenant un mètre. En pratique, il faut mesurer la circonférence de votre taille (au-dessus du nombril) puis celle de vos hanches (partie la plus large au niveau des fesses). Pour obtenir le rapport taille-hanche, il faut ensuite diviser le tour de taille par le tour de hanches. Voici comment interpréter les résultats :

Pour les femmes :

  • Risque faible de décès prématuré : un score de 0,8 ou moins ;
  • Risque modéré : entre 0,81 et 0,85 ;
  • Risque élevé : supérieur à 0,85.

Pour les hommes :

  • Risque faible de décès prématuré : 0,95 ou moins ;
  • Risque modéré : 0,96 à 1 ;
  • Risque élevé : supérieur à 1.

"Une mesure plus précise d'une forme corporelle saine peut faire une différence significative pour la mauvaise santé et les décès causés par le diabète de type 2, les maladies cardiaques, certains cancers et de nombreuses autres conditions" conclut Irfan Khan dans son rapport.

Sources

https://www.eurekalert.org/news-releases/965303

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/surpoids-obesite-adulte/calcul-imc-bilan-medical

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.