Minceur : le principe du régime macrobiotique

Plus qu’un régime minceur, le régime macrobiotique vise surtout, à la base, à rester en bonne santé. Cependant, il ne convient pas à tout le monde : n’hésitez pas à prendre un avis médical avant de le suivre.

Publicité

5940524-inline-500x333.jpg© Istock

Le régime macrobiotique: une vraie philosophie

Macrobiotique dérive du grec «macro» (grand) et «bio» (vie). Ce régime alimentaire vise donc essentiellement à favoriser la longévité. Le docteur Christoph Wilhelm Hufeland présente ses fondements en 1797, dans son livre «L’Art de prolonger la vie par la macrobiotique». Mais c’est surtout à Georges Ohsawaque l’on doit le régime macrobiotique tel que nous le connaissons aujourd’hui. L’objectif principal est encore et toujours de rester en bonne santé le plus longtemps possible, en appliquant les principes du yin et yang à l’alimentation. Il s’agit donc de trouver un équilibre entre les aliments yin (ex.: produits laitiers, fruits tropicaux, chocolat, sauces industrielles) et yang (ex.: céréales, légumes racines, fruits de saison, algues, viandes) dans votre assiette.

Publicité
Publicité

Peut-on atteindre ses objectifs minceur avec le régime macrobiotique?

Le régime macrobiotique peut effectivement aider à perdre du poids. Notamment parce qu’il met l’accent sur beaucoup de produits «sains» comme les fruits et légumes de saison ou encore les céréales complètes. Mais pour être honnête, il est assez difficile à suivre. De plus, il présente un risque de carences, notamment en magnésium et en calcium. Il est d’ailleurs contre-indiqué chez l’enfant et l’adolescent, durant la grossesse, l’allaitement ou encore en cas de cancer…

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X