Eli Lilly and Company, un laboratoire américain, vient de mettre au point un médicament capable de faire perdre du poids en un temps record à des patients obèses. Ce médicament n'est autre que le Tirzepatide.

"Le tirzépatide a entraîné des réductions supérieures du poids corporel par rapport aux valeurs initiales après 40 semaines de traitement chez des adultes atteints de diabète de type 2, selon les premiers résultats de l’essai clinique SURPASS-1", annonce le laboratoire via un communiqué.

Il aurait permis à des patients obèses de perdre jusqu'à 22,5 % de leur poids corporel.

Le Tirzepatide libère les hormones que le corps libère après un repas

Tirzepatide combine des imitations synthétiques de deux hormones que le corps libère naturellement suite à un repas. Ces hormones, connues sous le nom de GLP-1 et GIP procurent cette sensation de plénitude que l'on ressent après avoir mangé. Concrètement : si vous prenez ce médicament, il devrait vous procurer la même sensation que lorsque vous sortez de table.

Plus de 2 500 personnes issues de neuf pays ont participé à l'essai. Les participants pesaient environ 105 kilos. Chaque semaine, les participants se sont vues administrer des doses faibles, moyennes ou élevées du médicament. Certains des participants ont pris un placebo.

Les participants n'ont pas été informés s'ils prenaient une dose faible, élevée, moyenne ou un placebo. Les personnes qui ont consommé la dose la plus élevée du médicament ont perdu 24 kg.

Les participants qui ont pris des doses plus faibles ont aussi constaté des améliorations au niveau de leur poids. Les scientifiques précisent toutefois que comme c'est le cas pour tout autre médicament amaigrissant, pour qu'il porte ses fruits, il doit s'accompagner d'une bonne hygiène de vie en parallèle.

Tirzepatide : des résultats "remarquables jamais obtenus auparavant"

"Ces données relatives au Tirzépatide obtenues lors de la phase III sont prometteuses et s’appuient sur les données de la phase II publiées en 2018. Elles font état de réductions exceptionnelles du taux d’HbA1c et du poids corporel chez les personnes atteintes de diabète de type 2, déclare Sue Pedersen, endocrinologue et chercheuse menant des essais cliniques sur le diabète et l’obésité à la C-ENDO Diabetes & Endocrinology Clinic, à Calgary, en Alberta. Il s’agit d’un résultat remarquable que l’on n’avait jamais obtenu auparavant avec les hypoglycémiants".

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

https://www.lilly.ca/fr-CA/nouvelles/communiques-de-presse/20.12.14-Tirzepatide-SURPASS1

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.