Sommaire

L’arrivée de la retraite représente un moment de transition important dans la vie d’une personne, pouvant être vécue comme une crise de passage. Cette période de l’existence vient signer la fin de dizaines d’années d'activité professionnelle, véritable colonne vertébrale pour bon nombre de personnes.

Étape d’acceptation d’une énergie à investir ailleurs que dans le travail, elle permet d’accepter de faire la place à certains désirs restés dans l’oubli depuis de longues années. Cette partie de la vie nous fait entrer dans la dernière tranche de notre existence, vers un autre temps.

La peur d'une vie sociale ou intime chamboulée

“Les angoisses les plus fréquentes que j’ai pu repérer”, indique la psycho généalogiste Manuelle Sekely, “c’est la peur de voir ses relations sociales se réduire”. Le travail permet d’avoir une vie sociale à l’extérieur de chez soi. Il vient répondre également au besoin d’appartenance à un groupe, à une équipe, à une structure.

L’autre inquiétude récurrente concerne le couple, la retraite peut obliger certains conjoints à se réinventer. L’arrêt de l’activité professionnelle vient rebattre les cartes : un réaménagement de la vie à deux sera parfois nécessaire.

La retraite invite chacun à s’interroger sur son rapport au temps : le rythme et l’organisation des journées sera à réécrire. “Tout ce temps libre, ce surplus de temps”, souligne Manuelle Sekely pourra être véritablement source d’angoisses.

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! En savoir plus >

Sources

Merci à Manuelle Sekely, psychogénéalogiste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.