Comment éviter le cancer de la prostate

La viande rouge et les kilos en trop favorisent le cancer de la prostate, la bière et l’aspirine permettent de le prévenir, c’est une maladie héréditaire... Le cancer prostatique est associé à de nombreuses idées reçues. Vrai/Faux pour le prévenir efficacement.

Publicité

La viande est mauvaise pour la prostate !

© Istock

VRAI. Certaines pratiques alimentaires peuvent être à risque pour la prostate. "La consommation excessive de certains produits peut jouer un rôle dans l’apparition de la maladie", explique le Dr Pfeifer, urologue. Une étude américaine a montré que les hommes qui consommaient plus de viande rouge et de charcuterie avaient deux fois plus de risques de cancer de la prostate que ceux qui en consommaient moins. Il en va de même pour le lait: près de 12 études ont démontré que "les plus grands consommateurs de produits laitiers avaient entre 1,5 et 5,5 fois plus de risques d’avoir un cancer de la prostate". Selon une méta-analyse de 32 études publiée en 2015, la consommation de produits laitiers est liée à un surrisque de 7 % de cancer de la prostate pour chaque portion de 400 grammes par jour.

Publicité
Publicité

Se masturber évite le cancer de la prostate

VRAI. L'hypothèse a été lancée par des chercheurs australiens : des substances responsables du cancer de la prostate pourraient se développer à l’intérieur de la glande si l’homme n’éjacule pas régulièrement. Désormais, la littérature abonde en ce sens. Selon une étude publiée en 2017 dans la revue European Urology, les hommes qui éjaculent au moins 21 fois par mois réduisent de 33 % leur risque de développer un cancer de la prostate, par rapport à ceux qui n'éjaculent que 4 à 7 fois par mois.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X