Les boissons énergisantes responsables de troubles du rythme cardiaque ?

Publié le 17 Décembre 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Mark Horsman,  un britannique de 52 ans a bien cru que son coeur allait s'arrêter après avoir abusé de boissons énergisantes. 
Publicité

La travail, le couple, les enfants... le rythme effréné de notre quotidien aujourd'hui à de quoi épuiser n'importe qui, c'est pourquoi il est facilement tentant de céder à la tentation d'une boisson énergisante pour tenir le coup quand l'occasion se présente. Ce fût exactement le cas de Mark Horsman, un britannique de 52 ans, qui a regretté d'avoir fait ce choix à long terme, dont l'histoire est rapportée dans le journal britannique du Dailymail. Après avoir enchaîné plus de 3 canettes de boissons énergisantes enrichies à la taurine par jour il a bien cru qu'il allait mourir. "Mon coeur battait de plus en plus. Il manquait parfois quelques battements et la seconde d'après j'avais l'impression qu'il allait explosé", raconte-t-il aux journalistes d'Outre-Manche.

Certaines personnes réagissent plus mal que d'autres à l'excès de caféine

Le médecin généraliste explique alors à son patient qu'il est victime d'un rythme cardiaque ectopique, provoqué dû à l'excès de caféine contenu dans les boissons énergisantes. Le patient stoppe alors immédiatement la consommation et explique en avoir immédiatement ressenti l'effet bénéfique. Ce problème qui toucherait de plus en plus de personnes dont la génétique réagirait plus à la composition des boissons énergisantes que les autres et qui pourrait créer une augmentation du taux de personnes diagnostiquées avec une arythmie cardiaque. En 2013 déjà, le chef de service de pharmacologie-toxicologie à l'hôpital Pasteur de Nice, le Dr Milou-Daniel Drici avait été interivewé sur le sujet par BFMTV : "Chez des sujets particulièrement sensibles, comme des patients cardiaques, on peut observer des palpitations ou des troubles du rythme cardiaque" avait-il confirmé. Interviewé pour le cas de Mark Horsman par le Dailymail, il explique que l'excès de caféine dans les boissons énergisantes : augmente le taux de calcium dans les cellules cardiaques ce qui entraîne le dysfonctionnement électrique du rythme du coeur. "Cela peut également causé des arrythmie cardiaque et la endommager la capacité du coeur à utiliser l'oxygène pour fonctionner correctement."

Publicité
Publicité

Arythmie cardiaque : les complications à craindre

Certains types de troubles du rythme cardiaque se traduisent par des étourdissements. Le plus fréquent et le plus bénin, s'il n'est pas associé à d'autres symptômes, l'extrasystole, se manifeste par un battement du cœur prématuré ou superflu. La bradycardie, qui caractérise un rythme cardiaque inférieur à 60 battements par minute, provoque aussi des étourdissements. D'autres arythmies entraînent une sensation de palpitations. C'est le cas de la fibrillation auriculaire, des contractions rapides et désordonnées des oreillettes cardiaques. Ce trouble n'est pas bénin, car il peut provoquer des accidents vasculaires cérébraux en raison de la création de caillots sanguins. La tachycardie ventriculaire et la tachycardie paroxystique entraînent elles aussi des palpitations, sans conséquences fatales.Outre la fibrillation auriculaire, un des troubles du rythme cardiaque aux complications les plus graves est la fibrillation ventriculaire. Elle se caractérise par de nombreuses petites contractions des ventricules, qui peuvent mener jusqu'à l'évanouissement. Elle apparaît souvent au cours d'une des premières phases d'un infarctus aigu du myocarde. Il convient donc d'appeler d'urgence les secours.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X