Sommaire

Ne pas trop se laver

Ne pas trop se laver© Istock

Pas d'inquiétude : après un passage aux toilettes, le rectum est normalement vidé donc propre et vous n'y trouverez aucune trace de selles. "Normalement, une hygiène classique quotidienne suffit pour pratiquer la sodomie, qui n'est pas sale ", rassure Sylvain Mimoun, sexologue.

Mais les deux partenaires doivent se sentir à l'aise : prendre une douche en nettoyant la zone anale avec un savon doux ou un produit nettoyant sans savon avant peut permettre par exemple de se sentir plus "propre".

Poire à lavement : attention aux intestins !

Puisqu'en dehors du moment où l'on va aux toilettes, la zone du rectum est propre, il n'existe aucune raison de s'inquiéter. Toutefois, si même en prenant une douche, vous ne vous sentez toujours pas "propre" ou si l'idée d'une éventuelle présence de selle vous bloque - il est possible d'utiliser un autre accessoire : une poire à lavement.

Le principe est d’insérer de l’eau tiède (et rien d'autre) dans l'anus à l’aide de cet accessoire en se branchant directement sur le pommeau de douche. Vous pourrez ensuite évacuer les déchets aux toilettes sans attendre plus d’une minute, au moins 1 heure avant le rapport.

Attention : les lavements doivent rester occasionnels, au risque de perturber l'équilibre de la flore rectale et intestinale. Faites attention également au choix du modèle : il existe des poires pour l’oreille, le vagin ou l’anus, dont l’embout et la contenance ne sont pas les mêmes.

Minimiser les frottements

Dans l'idéal, il faut utiliser pour la sodomie un préservatifun peu plus épais qui résistera mieux aux frottements plus intenses dans cette zone qui n'est pas naturellement lubrifiée. Cela limite le risque d'accident et de déchirure. Vous trouverez ces préservatifs ultra résistants chez toutes les grandes marques, dont certaines en pharmacie ou supermarchés (Manix Ultra Protect par exemple).

La fissure anale : qu'est-ce que c'est ?

La fissure anale est une plaie due à la déchirure de la peau qui recouvre la partie basse de l’anus. C'est une affection courante et bénigne. Elle se localise le plus souvent sur la face arrière de l'anus et mesure 1 à 2 cm.

Lorsque la fissure est récente, la plaie est superficielle et rosée et lorsqu'elle vieillit, la plaie est creusante avec un fond fibreux, et un épaississement de la peau.

Cette plaie de l’anus peut occasionner une gêne importante dans la vie quotidienne. Cependant, il s’agit d’une affection bénigne.

Attention au passage pénétration anale vers vaginale

Attention au passage pénétration anale vers vaginale© Istock

Lorsque l'on passe d'une pénétration anale à une pénétration vaginale, le transfert de bactéries du rectum vers le vagin peut occasionner des infections urinaires ou vaginales (cystites et vaginites à colibacilles).

Pour éviter la transmission de germes, il faut donc systématiquement changer de préservatif lorsque l'on passe d'une pénétration à une autre.

Si vous n'utilisez pas de préservatif, avec un partenaire de longue date par exemple, mieux vaut pratiquer la pénétration vaginale avant la pénétration anale ou pratiquer une petite toilette du pénis entre les deux.

Attendre un peu après une épilation

Certains préfèrent épiler la zone anale et péri-anale pour la rendre plus"nette", notamment avant une sodomie. Mais, attention aux lésions !

Mieux vaut en effet procéder à l'épilation quelques jours avant (et non immédiatement avant) la sodomie. En effet, cette zone étant très fragile, l'épilation ou le rasage peuvent entraîner des petites lésions invisibles à l'oeil nu (ainsi que des démangeaisons, voire plus bas), qui sont autant de portes d'entrée aux différentes infections et maladies sexuellement transmissibles.

Et du côté des sex toys ?

Quand explorer devient le maitre mot, le sextoy peut également faire partie de vos jeux érotiques. Mais lors d'une pénétration anale, plus encore que pour une autre pénétration, le choix de la taille du sextoy est essentiel : il en existe de nombreux qui sont adaptés à cette pratique et de matières diverses (métal, silicone, jelly…).

Assurez-vous toujours également qu'il soit doté d'un butoir, ou d'une ficelle, pour le retirer en toute sécurité et facilement.

Prudence en cas de démangeaisons

Prudence en cas de démangeaisons© Istock

Les démangeaisons anales sont assez fréquentes et les causes peuvent être multiples (hémorroïdes, infection, irritations, frottements des sous-vêtements synthétiques...). Si vous souffrez de démangeaisons, mieux vaut éviter de pratiquer la sodomie en attendant d'en soigner la cause et de calmer le prurit, car là-encore, le fait de se gratter peut entraîner des micro-lésions et une plus grande fragilité de la zone aux infections.

Gare à l'eau trop chaude et aux savons agressifs !

Un nettoyage de l'anus avec de l'eau très chaude ou des savons agressifs peut provoquer des démangeaisons. En effet, la zone anale est normalement grasse, ce qui procure une barrière pour protéger des irritations et des infections. Un nettoyage trop fréquent ou trop intense, peut l’altérer et laisser la peau et les muqueuses anales "à vif".

Ne pas zapper le préservatif

La zone anale est celle qui présente le risque le plus élevé de transmission d'infection sexuellement transmissible, notamment du VIH, car les muqueuses y sont plus fragiles et sensibles aux micro-lésions.

Le préservatif s'impose donc aussi pour la sodomie avec des partenaires occasionnels ou un nouveau partenaire, afin d'éviter toute contamination, qu'elle soit bactérienne ou virale.

Utiliser un gel pour limiter le risque de lésions

Utiliser un gel pour limiter le risque de lésions© Istock

"Pour éviter toutes lésions et saignements, qui peuvent favoriser la transmission des infections ou MST, il est indispensable de bien préparer la zone anale, d'abord en y allant toujours progressivement et sans forcer", rappelle le Dr Mimoun. La sodomie ne doit pas engendrer de douleur et pour une pénétration en douceur, l'utilisation d'un gel lubrifiant, à appliquer à la fois sur le pénis et à l'entrée de l'anus, est recommandée.

Quels produits privilégier ?

Mieux vaut opter pour des produits adaptés spécial "sodomie", à base de silicone (et non à base d'eau qui s'évapore plus vite) pour un effet lubrifiant qui dure plus longtemps. Certains contiennent également des actifs relaxants pour favoriser la détente et la pénétration.

Ces lubrifiants sont vendus par les marques de préservatifs (Durex, Manix, Intimy, etc...) en supermarchés et pharmacies ou sur les sites internet dédiés aux préservatifs.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Fissure anale : définition, causes, symptômes et évolution, Améli.fr, 14 novembre 2019.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.