Sodomie : 8 règles pour la pratiquer sans risque !

Certifié par nos experts médicaux MedisiteDouleurs, hémorroïdes, fissures... Vous aimeriez essayer la sodomie mais vous craignez des effets secondaires douloureux ? Vous ne savez pas quelle protection adopter ? Ni comment vous laver ? Voici les conditions à suivre pour que ce moment soit aussi agréable que possible.
Sommaire

Ne pas trop se laver

Ne pas trop se laver© Istock

Pas d'inquiétude : après un passage aux toilettes, le rectum est normalement vidé donc propre et vous n'y trouverez aucune trace de selles. "Normalement, une hygiène classique quotidienne suffit pour pratiquer la sodomie, qui n'est pas sale ", rassure Sylvain Mimoun, sexologue.

Mais les deux partenaires doivent se sentir à l'aise : prendre une douche en nettoyant la zone anale avec un savon doux ou un produit nettoyant sans savon avant peut permettre par exemple de se sentir plus "propre".

Poire à lavement : attention aux intestins !

Puisqu'en dehors du moment où l'on va aux toilettes, la zone du rectum est propre, il n'existe aucune raison de s'inquiéter. Toutefois, si même en prenant une douche, vous ne vous sentez toujours pas "propre" ou si l'idée d'une éventuelle présence de selle vous bloque - il est possible d'utiliser un autre accessoire : une poire à lavement.

Le principe est d’insérer de l’eau tiède (et rien d'autre) dans l'anus à l’aide de cet accessoire en se branchant directement sur le pommeau de douche. Vous pourrez ensuite évacuer les déchets aux toilettes sans attendre plus d’une minute, au moins 1 heure avant le rapport.

Attention : les lavements doivent rester occasionnels, au risque de perturber l'équilibre de la flore rectale et intestinale. Faites attention également au choix du modèle : il existe des poires pour l’oreille, le vagin ou l’anus, dont l’embout et la contenance ne sont pas les mêmes.

Minimiser les frottements

Dans l'idéal, il faut utiliser pour la sodomie un préservatifun peu plus épais qui résistera mieux aux frottements plus intenses dans cette zone qui n'est pas naturellement lubrifiée. Cela limite le risque d'accident et de déchirure. Vous trouverez ces préservatifs ultra résistants chez toutes les grandes marques, dont certaines en pharmacie ou supermarchés (Manix Ultra Protect par exemple).

La fissure anale : qu'est-ce que c'est ?

La fissure anale est une plaie due à la déchirure de la peau qui recouvre la partie basse de l’anus. C'est une affection courante et bénigne. Elle se localise le plus souvent sur la face arrière de l'anus et mesure 1 à 2 cm.

Lorsque la fissure est récente, la plaie est superficielle et rosée et lorsqu'elle vieillit, la plaie est creusante avec un fond fibreux, et un épaississement de la peau.

Cette plaie de l’anus peut occasionner une gêne importante dans la vie quotidienne. Cependant, il s’agit d’une affection bénigne.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ pour la Saint-Valentin en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.