Le millepertuis, c’est quoi ?

Le millepertuis est une plante connue depuis l’Antiquité pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et antidépressives. On utilisait à l’époque ses fleurs sous forme d’infusions pour corriger les "humeurs". La médecine moderne l’a intégré à son arsenal thérapeutique dès 1931 pour le traitement de la dépression. En 1984, il bénéficie en Allemagne du statut officiel de médicament contre "l’humeur dépressive et de l’anxiété".

Aujourd’hui, les médicaments à base de millepertuis sont indiqués contre les manifestations dépressives légères et transitoires. En France, seuls certains traitements à l’extrait sec de millepertuis (Arkogélules®, Mildac® ou Procalmil® par exemple) disposent d’une autorisation de mise sur le marché. Les avis sur le millepertuis restent cependant controversés.

Des études contradictoires

Différentes études, notamment celle de Whiskey, Werneke et Taylor (2001), ont montré l’efficacité du millepertuis dans la dépression légère à modérée. Elle serait liée à la teneur du millepertuis en hyperforine (principe actif antidépresseur). Mais des voix divergentes se sont fait aussi entendre. Une étude publiée dans le Journal of American Medical Association en avril 2002, montre qu’il n’y aurait aucune différence significative entre la prise du millepertuis et d’un placebo. Depuis, les études restent controversées.

A l’heure actuelle, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l’efficacité du millepertuis contre la dépression légère. Mais à cause d’interactions sévères (notamment avec les anti-vitamines K, la digoxine ou la théophylline), un conseil médical s’impose.

Comprendre les causes de la tristesse

Alors, qui faut-il croire ? Et comment s’y retrouver dans ce labyrinthe d’informations contradictoires ? Une chose est sûre, la dépression est toujours une expérience très personnelle, une maladie unique pour chacun. C’est sans doute pour cela que les études se suivent et ne se ressemblent pas... Quoi qu’il en soit, si vous ou un de vos proches se sent souvent triste, est irritable, s’intéresse moins à des activités auparavant appréciées, souffre de troubles du sommeil, se réveille trop tôt le matin et se sent déjà fatigué, s’il se dévalorise, il faut consulter.

Pour faire le point et comprendre les causes de la tristesse qui s’est installée en vous. Et peut-être qu’avec un peu de chance, le millepertuis vous aidera à vous sentir mieux.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : La dépression

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.