Capital soleil : l´avez-vous déjà épuisé ?

Certifié par nos experts médicaux Medisite"Attention, tu épuises ton capital soleil !". Vous avez sûrement déjà entendu cette phrase à la plage, mais savez-vous vraiment ce qu'elle signifie ? Une dermatologue nous aide à y voir plus clair.
Capital soleil : l´avez-vous déjà épuisé ? Adobe Stock
Sommaire

Pendant l’enfance, vous bronziez très facilement… et peinez à l’âge adulte à obtenir un teint hâlé. La faute à un capital solaire épuisé ? La réponse.

Le capital soleil, qu'est-ce que c'est ?

Selon le Dr Gallay, le capital soleil "est un terme employé pour déterminer les dégâts du soleil sur la peau. Celui-ci varie en fonction des individus. Par exemple, si l'on s'est beaucoup exposé au soleil, notre capital est diminué. Ce quota d'ensoleillement symbolise donc le temps qu'il nous reste à pouvoir nous exposer".

Toutefois, "il n'est pas possible de le quantifier", précise la spécialiste.

En bref, ce capital soleil, acquis à la naissance et non-renouvelable, dépend donc :

  • de la couleur de la peau : très sensibles au soleil, les phototypes clairs (I) (une catégorisation se basant sur la couleur de la peau, la couleur des yeux et des cheveux, ndlr) ont un capital très faible, contrairement aux peaux foncées ;
  • Des habitudes de protection et d’exposition : une protection solaire régulière et suffisante et des expositions en dehors de la tranche horaire 12h-16h préservent la peau et optimisent le bronzage en évitant les coups de soleil ;
  • Des antécédents : les personnes ayant eu de multiples coups de soleil pendant l’enfance voient leur capital soleil diminuer au fil des années (et le risque de mélanome augmenter) ;
  • De l’environnement : le stress, le tabac et une alimentation pauvre en antioxydants contribuent à l’assèchement de la peau alors moins apte à bronzer.

Pour y voir un peu plus clair, voyons maintenant quel phototype correspond à votre profil.

Peau : les différents phototypes

À chaque type de peau/yeux/cheveux, correspond un phototype. Plus le phototype est faible, plus le sujet a besoin de se protéger du soleil afin d'éviter un cancer de la peau. En voici la liste :

  • Phototype 0. Il s’agit des personnes albinos qui n’ont pas la possibilité de synthétiser de mélanine. Elles ont des cheveux blancs ou jaunes, leurs yeux ne sont pas colorés et leur peau est très pâle. La moindre exposition solaire entraîne un coup de soleil et elles ne bronzent jamais.
  • Phototype 1. Ce sont les personnes rousses ou blondes, à la peau laiteuse. Leurs yeux sont bleus ou verts et des taches de rousseur apparaissent très rapidement en cas d'exposition. La peau brûle facilement, ne bronze jamais.
  • Phototype 2. La peau est très claire, les cheveux sont blonds ou châtains clairs et des taches de rousseur peuvent apparaître au soleil. Ces personnes ont presque toujours des coups de soleil, mais elles bronzent légèrement et obtiennent en fin de vacances un hâle clair.
  • Phototype 3. Ces personnes sont blondes ou châtains, leur peau est claire ou mate. Elles ont parfois des coups de soleil en début d’exposition, mais bronzent assez bien (la peau est dorée).
  • Phototype 4. Ce sont des personnes aux cheveux bruns ou châtains, à peau mate. La peau brûle à peine, bronze toujours bien.
  • Phototype 5. Ce phototype est appelé le type méditerranéen. Ce sont personnes brunes à peau mate (naturellement pigmentée). Les yeux sont souvent noirs. Ils bronzent très rapidement et ils obtiennent facilement une peau foncée.
  • Phototype 6. Ce sont les personnes à peau noire. Les cheveux et les yeux sont aussi noirs. Elles supportent mieux les rayons UV et n'ont pas de coup de soleil. Cependant, elles peuvent tout de même avoir des cloques de brûlures en cas d'exposition solaire prolongée.

"Même s'il existe 6 phototypes distincts, il est possible d'avoir un profil qui se retrouve entre 2 phototypes", précise la dermatologue.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Dr Gallay.