La perlèche : les symptômes


La perlèche se caractérise, dans un premier temps, par un assèchement ou une irritation des muqueuses labiales, et plus précisément, de la commissure des lèvres. Fragilisées, ces dernières vont être le siège d’un processus inflammatoire qui se solde généralement par la formation de crevasses et de petites ulcérations douloureuses à l’ouverture de la bouche. La barrière cutanée étant altérée, le risque d’infection bactérienne ou fongique s’accentue. Il n’est pas rare que l’affection progresse et, en l’absence de traitement, s’étende à l’intérieur de la bouche.

La perlèche : les causes


Plusieurs facteurs sont susceptibles d’altérer l’intégrité de la surface cutanée de la commissure des lèvres et, de fait, de favoriser la prolifération d’agents pathogènes. Si le manque d’hydratation des lèvres représente la cause la plus fréquente de la perlèche, une humification excessive de cette zone corporelle peut tout aussi bien être à l’origine de ce trouble. Il n’est pas rare en effet de voir ces lésions apparaître chez les personnes qui se lèchent régulièrement les lèvres ou chez les enfants qui sucent une tétine. L’âge constitue également un facteur favorisant tout comme une hygiène bucco-dentaire insuffisante ou encore le bruxisme. Enfin, les personnes immunodéprimées par une autre pathologie représentent également une population à risque accru.

La perlèche : les traitements


Cette infection cutanée relativement fréquente ne nécessite pas de prise en charge médicale particulière lorsqu’elle ne présente pas un caractère inquiétant et si elle reste localisée. Seule l’adoption de quelques mesures hygiéniques va favoriser une meilleure cicatrisation : hydratation des lèvres, hygiène bucco-dentaire irréprochable... Mais lorsque la perlèche ne se résorbe pas naturellement en quelques jours ou si elle occasionne d’importantes douleurs, une consultation médicale s’impose. Il est, en effet, fortement déconseillé de recourir à l’automédication sous peine d’aggraver les symptômes. Seul un praticien pourra préconiser le traitement adapté à la nature de l’infection : crème antibactérienne, pommade antifongique, antalgiques, antibiotiques…

La perlèche : les mesures préventives


Pour éviter que l’infection ne récidive trop souvent, il est impératif d’en déterminer l’origine. Ainsi, le manque d’hydratation peut être facilement résolu par l’application régulière de baume labial. Les personnes qui ont un tic de léchage devront essayer de le maîtriser tandis que le changement de tétine chez un bébé affecté peut aider à réduire les irritations. Dans tous les cas, il est essentiel d’observer une hygiène bucco-dentaire irréprochable en se lavant les dents au minimum deux fois par jour.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.