Sommaire

Attention au retour du moustique tigre. Ce moustique tropical - qui effraie 43% des lecteurs de Medisite - provient d’Asie du Sud-est. Connu scientifiquement sous le nom de "Aedes albopictus", il a fait son grand retour en France avec les beaux jours. On compte, en effet, désormais 67 départements en France placés en alerte rouge, selon le site vigilance-moustiques.com.

En effet, trois départements supplémentaires ont été placés en alerte rouge en 202é : la Meurthe-et-Moselle, le Val-d’Oise et le Loiret. Présent en France depuis le début des années 2000, le moustique tigre conquiert entre autres du terrain tous les ans grâce à la résistance de ses œufs. Reconnaissable aux taches blanches sur ses pattes, d'où son nom de "moustique tigre", il est plus petit que son cousin et mesure entre 5 et 8 millimètres.

Selon le site du ministère de la Santé, le moustique tigre peut transmettre plusieurs maladies habituellement présentes en zones tropicales comme le chikungunya, la dengue et le zika. Ces virus se transmettent via une piqûre de moustique tigre entre une personne infectée et une personne saine. Le chikungunya est une maladie virale infectieuse initialement tropicale. Elle se manifeste au bout de 4 à 7 jours en moyenne via une forte fièvre. Selon moustique-tigre.info, la fièvre s'accompagne de douleurs articulaires très intenses, se situant surtout autour des poignets, des chevilles et des phalanges.

Ces symptômes peuvent par ailleurs être accompagnés de maux de tête, d'une grande fatigue ainsi que d’une éruption cutanée et de démangeaisons, par exemple au niveau de la voute plantaire. Dans certains cas, des hémorragies bénignes peuvent se déclarer au niveau des gencives, particulièrement chez les enfants. Ces symptômes s’étalent généralement sur cinq à dix jours. Malheureusement, aucun traitement n'existe à ce jour pour venir à bout du virus.

Dengue, chikungunya, zika...

La dengue est une autre des maladies vectorielles transmises par le moustique-tigre. Son temps d'incubation est de deux à sept jours et son temps de guérison d'environ une semaine. Elle se traduit dans sa forme légère par de la fièvre, des nausées et vomissements, des maux de tête, des douleurs articulaires et musculaires ainsi que des boutons.

Au bout de 3 à 4 jours, une brève rémission est observée, puis les symptômes s’intensifient - des hémorragies conjonctivales, des saignements de nez ou des ecchymoses pouvant survenir - avant de régresser rapidement au bout d’une semaine. Les malades sont totalement rétablis au bout d’une quinzaine de jours en moyenne.

Ce n'est pas le cas des personnes atteintes de la dengue hémorragique. Cette forme est extrêmement sévère : la fièvre persiste et des hémorragies multiples, notamment gastro-intestinales, cutanées et cérébrales, surviennent souvent. Les enfants peuvent en décéder rapidement.

D'après l'Institut Pasteur, "il n’existe aujourd’hui ni traitement spécifique ni vaccin commercialisé pour combattre cette maladie, mais de nombreuses études multidisciplinaires sont en cours".

Le virus Zika est, lui aussi, transmis par les moustiques du genre Aedes. La maladie qu’il provoque se manifeste trois à douze jours après la piqûre de l’insecte, par divers symptômes : fièvre, maux de tête, éruption cutanée, fatigue, douleurs musculaires et articulaires… De nombreuses personnes infectées sont asymptomatiques et guérissent en une semaine maximum.

Chez le fœtus, le virus pourrait en revanche être à l'origine d'une malformation sévère, la microcéphalie, responsable d'un retard mental irréversible. Malheureusement, il n'existe aucun vaccin, ni de traitement spécifique de la virose Zika.

Désinfecter dans les 15 minutes avec de l’alcool à 70%

Selon le Pr Stéphane Gayet, infectiologue, il faut agir le plus vite possible après une piqûre pour réduire le risque de contamination au maximum. "C’est la salive du moustique qui contient l’un des virus. Lors de la piqûre, ce dernier va vous mordre avec ces dents (c’est pourquoi je préfère parler de morsure que de piqûre), et sa salive va se répandre dans le derme. Mais vous avez quelques minutes avant qu’elle se diffuse dans le sang. Il faut alors agir dans les 15 minutes qui suivent la piqûre", explique le spécialiste.

Pour désinfecter la piqûre, il faut appliquer un antiseptique alcoolique. "Préférez de l’alcool à 70% acheté en pharmacie ou de la bétadine alcoolique, conseille le Pr Gayet. Cela va réduire les risques de contamination, mais sans garantie à 100 % !", conseille le Pr Stéphane Gayet.

Comment savoir si ma piqûre vient d’un moustique tigre ?

En principe, il est possible de prendre le moustique en flagrant délit et de le neutraliser avant qu’il puisse nous attaquer. "Mais dans le cas contraire, il est possible que l’insecte au pu vous contaminer, alerte le Professeur. En principe, la piqûre du moustique tigre est plus douloureuse que celle du moustique commun. C’est, en tout cas, le ressenti des patients qui l’ont déjà vécu". En outre, la plaie risque de vous démanger après coup, mais pas spécifiquement plus intensément qu’une piqûre classique.

"En réalité, on ne peut pas réellement savoir s’il s’agit ou non d’un moustique tigre, déplore l’infectiologue. De plus, le moustique transmet des virus. Or, il n’existe aucun vaccin, ni traitement antiviral. Donc il n’y a rien à faire, à part espérer que notre piqûre ne provienne pas d’un moustique tigre".

Quels sont les moustiques dangereux en France ?

Un moustique considéré comme dangereux lorsqu’il est capable de transporter un virus, et de piquer un être (animal ou humain) déjà contaminé par ledit virus. Dans ce cas, il devient un vecteur, capable de transmettre la maladie à d’autres personnes.

En France, il existe trois espèces de moustiques potentiellement dangereuses, selon le site Vigilance-moustiques :

  • les Aedes, dont fait partie le moustique-tigre, qui peuvent transmettre la dengue, le chikungunya et le virus Zika ;
  • les Culex, susceptibles de transmettre le virus du Nil occidental ;
  • les Anopheles, dont une soixantaine d’espèces sont vectrices du paludisme.

Le ministère de la Santé précise qu’à ce jour, "il n’y a plus de transmission locale du paludisme en France, excepté à Mayotte et en Guyane".

Boire de l'alcool attire-t-il les moustiques ?

"Les exhalations corporelles sont différentes selon les personnes, et c'est pourquoi elles attirent divers types de moustiques", assure dans The Clinic le Dr. Helge Kampen, chef de laboratoire d'infectiologie de l'institut Friedrich Löffler en Allemagne. Le biologiste assure que "l'alcool attire les moustiques". "Après l'ingestion d'alcool, les émanations à travers la peau sont modifiées, et elles deviennent plus attractives pour les moustiques", précise-t-il.

Une étude japonaise avait d'ailleurs déjà démontré il y a quelques années que la consommation d'alcool, et en particulier la bière, avait tendance à attirer les moustiques. Les chercheurs ont montré que les moustiques préféraient les peaux des personnes qui avaient bu 350 ml de bière.

Une autre recherche parue en 2011 a étudié l’impact de l’alcool sur l’attraction des moustiques. Elle a démontré que l'alcool contenu dans trois canettes de bière pouvait faire grimper de 30% le nombre de piqûres de moustique. Cela est partiellement dû au fait que l'alcool augmente la température corporelle.

Comment se protéger des moustiques tigres ?

Particulièrement résistant et adapté à l'environnement humain, le moustique tigre se développe principalement dans les environnements péri-urbains ainsi que dans des zones urbaines très denses. Généralement, la femelle pond ses œufs dans toute sorte de récipients et réservoirs d’eau artificiels tels que des vases, des pots, des avaloirs pluviaux, des gouttières, des terrasses sur plots ou encore des vieux pneus…

Pour s'en protéger, il existe quelques astuces :

  • Éliminez les eaux stagnantes
  • Couvrez les réservoirs d'eau
  • Rangez les jouets et les matériels de jardin
  • Entretenez votre jardin
  • Portez des vêtements amples et clairs
  • Aérez et utilisez des ventilateurs
  • Mettez des tortillons fumigènes à l'extérieur
  • Équipez vos portes fenêtres de moustiquaires

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Moustique tigre : la carte 2021, vigilance-moustiques.com., 28 avril 2021.

https://vigilance-moustiques.com/carte-du-moustique-tigre-2021/

Maladies du Moustique tigre, dengue, chikungunya, zika, west nile virus, moustigue-tigre.info. 

https://moustique-tigre.info/maladies-moustique-tigre-dengue-chikungunya/

Moustiques vecteurs de maladies, ministère de la Santé, 15 février 2021. 

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/moustiques

Moustique tigre : ce qu'il faut absolument faire après une piqûre, Medisite, 8 juillet 2020.

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/article/cartes-de-presence-du-moustique-tigre-aedes-albopictus-en-france-metropolitaine

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.