Depuis quelques années, pour éviter le gaspillage alimentaire, on communique beaucoup sur certains aliments périmés qui peuvent être consommés sans danger même après leur date de « péremption ». S’il est conservé correctement, le produit est mangeable. Il perd cependant certaines de ses qualités nutritives ou qualitatives. Avant de le manger, il faut donc vérifier que l’emballage n’est ni abîmé ni bombé. Si le produit a un bel aspect, une bonne odeur et un bon goût : il peut être mangé.

Mais qu’en est-il des médicaments ? Si la date limite de consommation est dépassée, le médicament ne doit plus être consommé. Sur le site du Ministère de la Santé et de la Prévention, on peut lire : « il ne faut pas utiliser de médicaments au-delà de leur date de péremption, parce que les conditions de conservation n’ont été étudiées que pour une durée correspondant à cette date. Au-delà, l’efficacité n’est plus garantie et certaines molécules peuvent même devenir dangereuses. »

En effet, une fois la date de péremption du médicament dépassée, il se peut qu’une dégradation des constituants du médicament s’opère. Cela peut amener à l’apparition de molécules potentiellement toxiques et dangereuses. C’est notamment le cas du paracétamol, la molécule du Doliprane. Il est donc conseillé de ne pas conserver de vieux médicaments.

Doliprane périmé : retour en pharmacie

Pour se débarrasser de vos médicaments, il n’existe pas plusieurs solutions. La seule et unique possibilité, c’est de les rapporter à votre pharmacien. En effet, les jeter dans l'évier ou dans les toilettes est une mauvaise idée : ces médicaments possèdent des principes actifs qui vont se propager et infecter les eaux et les sols. De même pour les poubelles, elles pourraient être fouillées par des animaux

L’institut national de la consommation explique : « En France, toutes les pharmacies ont l’obligation de collecter les médicaments non utilisés qu’ils soient périmés, ou pas ! Ces derniers sont alors collectés et valorisés par l’association CYCLAMED, agréée par les pouvoirs publics. Son objectif est de sécuriser l’élimination de l’ensemble des médicaments dans un double but : préserver l’environnement et la santé publique. »

Une fois récoltés, les médicaments sont détruits par incinération.

Sources

Peut-on prendre un médicament périmé ?, Ministère de la Santé et de la Prévention

Que faire des médicaments périmés ou non-utilisés ? L'institut national de la consommation 

mots-clés : Doliprane
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.