Sommaire

Une technique issue de la médecine traditionnelle chinoise

“Les automassages ont plusieurs origines”, explique Hélène Campan, masseuse et formatrice en école de massage, auteure de l’ouvrage Ma leçon d’automassage (éd. Eyrolles). “Une grande partie de ces techniques empiriques sont empruntées à la médecine traditionnelle chinoise, et notamment au Dô-In. Par digipression, on vient stimuler les Tsubos, des points précis situés sur des méridiens d’énergie”.

Grâce aux automassages, on peut lutter contre des douleurs, des maladies ou des états de faiblesse déjà installés. “En Asie, on considère que lorsque l’humain est malade, c’est qu’il est en dysharmonie, que l’énergie circule mal”, précise l’experte. “Les techniques de pression digitale détoxifient et renforcent le point de blocage”. En revanche, il ne faut pas s’attendre à un résultat miracle, en dix minutes chrono. “Le corps doit avoir le temps de se renforcer”. Il faut donc répéter ces pressions de manière régulière, afin d'observer un résultat.

Ces techniques sont aussi idéales en prévention, bien plus développée sur le continent asiatique qu’en Europe. “Certains automassages permettent de lâcher prise, de déstresser. Et lorsqu’on est bien dans sa tête, on tombe moins souvent malade”, souligne la masseuse. Elle rappelle que notre corps est une machine, et qu’il faut donc l’entretenir. “Le masser améliore la circulation des fluides corporels - le sang et la lymphe - et apaise le système nerveux”.

Un complément à la médecine, accessible à tous

Un certain nombre de professionnels de santé semblent d’ailleurs assez convaincus par cette médecine alternative. “Les kinésithérapeutes, les ostéopathes ou encore les chiropracteurs ont tendance à s’accorder sur ses bienfaits, de même certains médecins - notamment ceux qui ont beaucoup voyagé. Plusieurs membres du corps médical, en revanche, restent encore convaincus que seuls les médicaments peuvent véritablement soigner les patients”, explique Hélène Campan. “Pourtant, les automassages sont un bon complément à la médecine, et permettent de réduire le temps d’invalidité de la maladie”.

Selon elle, quasiment tout le monde peut les pratiquer - à condition de moduler la pression selon la personne à traiter. “On fera des pressions plus douces sur les enfants, par exemple”. Elle rappelle toutefois qu’il existe certaines contre-indications pour les femmes enceintes, mais “celles-ci ne concernent que quelques points, et restent assez rares”.

En outre, on peut les pratiquer partout. "Certains automassages sont assez discrets pour être réalisés au bureau, ou dans les transports en commun", souligne la praticienne. Même si les pratiquer au calme favorise la détente et décuple ainsi leurs bénéfices.

Vous n'avez pas besoin d'huile non plus pour mettre en oeuvre ces techniques. "Pour faire des points de pression, on a justement besoin que ça ne glisse pas", explique Hélène Campan. Certains massages, toutefois, sont compatibles avec l'utilisation d'une huile, notamment sur le visage et le dos, car elle favorise la détente. De plus, l'ajout de quelques gouttes d'huiles essentielles bien choisies peut renforcer l'effet de ces techniques.

Un complément à la médecine, accessible à tous© Service de presse

© Eyrolles

Les techniques suivantes sont extraites de l'ouvrage Ma leçon d'automassage, de Hélène Campan (éd. Eyrolles).

Digipression contre les maux de tête

Les maux de tête, ou céphalées, sont une affection courante, dont les causes sont variées. Stress, problèmes oculaires ou fatigue peuvent les provoquer. Dans certains cas, ils sont le symptôme sous-jacent d’une autre pathologie, comme l’hypertension, la sinusite, la grippe ou encore une intoxication (plomb, monoxyde de carbone...).

Les céphalées se distinguent de la migraine, une affection neurologique qui toucherait 20 % de la population française, majoritairement des femmes. Cette dernière se caractérise généralement par une douleur pulsatile, souvent localisée d’un côté de la tête, qui peut s’intensifier avec l’effort. Elle peut engendrer des nausées, des vertiges et une photosensibilité.

La base

Placez la pulpe de vos doigts, à l’exception des pouces, à la jonction entre le cou et la chevelure. Effectuez trois pressions rapides, puis relâchez la pression durant trois secondes avant de recommencer. Répétez cette technique six fois.

Digipression contre les maux de tête© Service de presse

La base - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Circulation crânienne

Crochetez les doigts et placez les mains sur le crâne, puis effectuez une série de frictions grattées en mini aller-retours sur toute la surface du crâne. Effectuez cette manoeuvre durant une minute.

Digipression contre les maux de tête© Service de presse

Circulation crânienne - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Automassages contre la constipation et les maux de ventre

Tout le monde a éprouvé des douleurs abdominales au moins une fois dans sa vie. Souvent bénignes, ces dernières ont des origines diverses comme la constipation, les menstruations, les troubles digestifs ou les ballonnements. Ils peuvent toutefois révéler un problème plus grave s’ils s’accompagnent d’autres symptômes : appendicite, calculs, cancer de l’intestin… Les automassages constituent de bons remèdes contre les maux de ventre bénins, dus à la digestion ou au transit intestinal.

Digestion difficile

Frictionnez à pleines paumes les flancs en mouvements d’aller-retours. Puis, enfoncez progressivement l’index, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire sous les côtes afin de stimuler le foie à gauche et le pancréas à droite. Alternez douze frictions et une pression longue, six fois.

Automassages contre la constipation et les maux de ventre© Service de presse

Digestion - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Anti-constipation

Elle stimule Da Chang Shu, littéralement “le point d’assentiment du gros intestin”, 25ème point du méridien d’énergie de la vessie. Effectuez un point de pression dans le bas du dos à l’aide de vos pouces, à une distance d’un pouce et demi de la quatrième vertèbre lombaire. Maintenez la pression durant 20 secondes avant de relâcher.

Automassages contre la constipation et les maux de ventre© Service de presse


En finir avec les troubles du sommeil

Il y aurait 30 % d’insomniaques dans l’hexagone, selon les chiffres de France Insomnie. La dernière enquête de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) révèle, quant à elle, que la moitié des Français déclarent ressentir du stress, avec un impact sur leur sommeil - en particulier les femmes.

Le manque d’activité physique et d’exposition à la lumière naturelle pourraient expliquer ces difficultés d’endormissement. Ainsi, 74 % des personnes qui pratiquent plus de trois heures d’activité physique par semaine se disent satisfaits de leur sommeil. La surexposition aux écrans accentue également le problème, d’autant que neuf Français sur dix surfent sur Internet tous les soirs. Cela favorise l’excitation cognitive, et retarde l’endormissement.

L’INSV préconise d’effectuer trente minutes d’activité physique par jour, et de s’exposer au moins une heure à la lumière naturelle quotidiennement, afin de faciliter le sommeil. Autre bon usage : éteindre les écrans au moins une heure avant d’aller se coucher. Si cela ne suffit pas, quelques techniques d’automassage pourront vous aider à plonger dans les bras de Morphée.

Le pilier céleste proche de l’étang du vent

Cette manoeuvre stimule Feng Chi qui signifie "l’étang du vent" et Tian Zhu "le pilier céleste", respectivement 20ème point du méridien d’énergie de la vésicule biliaire et 10ème point de celui de la vessie.

Basculez votre tête en avant de quelques millimètres pour plus d’aisance dans la réalisation de cette manoeuvre. Puis placez vos doigts à la base de la nuque, en espaçant vos index et vos majeurs très légèrement, et effectuez une pression longue d’une quinzaine de secondes. Relâchez la pression et recommencez cette digipression à plusieurs reprises.

N’hésitez pas à effectuer cette manoeuvre plusieurs fois dans la soirée, afin de lutter contre les insomnies, puis une dernière fois au moment du coucher afin de relâcher la pression et d’évacuer les soucis quotidiens.

En finir avec les troubles du sommeil© Service de presse

Pilier céleste proche de l'étang du vent - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Se masser pour soulager ses rhumatismes

Arthrose, arthrite, ostéoporose, polyarthrite rhumatoïde, sciatique… les maladies des os et des articulations sont nombreuses et touchent plus de 12 millions de Français, selon un sondage IFOP mené en 2016 pour l’Inserm et l’association Ensemble contre les Rhumatismes. Parmi eux, 9 millions de personnes souffrent d’arthrose, et 600 000 de rhumatismes inflammatoires chroniques.

Ces douleurs peuvent avoir un impact sur la vie sociale et familiale des patients, ainsi que sur leur sommeil. Plus encore, elles augmentent le risque de maladies cardiovasculaires et de cancers, à cause de la sédentarité qu’elles entraînent. C’est pourquoi il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière, afin de limiter les complications éventuelles de ces maladies.

Se masser pour soulager ses rhumatismes© Service de presse

© Inserm/Alexandra Pinci

L’étang sinueux

Cette manoeuvre permet de soulager des douleurs et des affections situées au niveau de l’épaule, du bras et du coude. Elle stimule Qu Chi littéralement "l’étang sinueux", 11ème point du méridien d’énergie du gros intestin.

Pliez le bras et avec le pouce effectuez un point de pression profond au niveau du creux de l’extrémité externe du pli du coude. Maintenez la pression durant une vingtaine de secondes. Reproduisez cette manoeuvre à l’identique sur l’autre bras.

Se masser pour soulager ses rhumatismes© Service de presse

L'étang sinueux - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Le nez du veau

Cette technique soulage l’arthrite du genou. Elle stimule Du Bi littéralement "le nez du veau", 35ème point du méridien d’énergie de l’estomac.

Fléchissez le genou et effectuez un point de pression avec l’index dans le creux situé sous la rotule sur le bord externe du ligament rotulien. Maintenez la pression durant une vingtaine de secondes. Reproduisez cette manoeuvre à l’identique sur l’autre jambe.

Se masser pour soulager ses rhumatismes© Service de presse

Nez du veau - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Le cercle bondissant

Ce massage aide à lutter contre la paralysie des membres inférieurs, contre les affections articulaires des hanches et les sciatiques. Il stimule Huan Tiao littéralement "le cercle bondissant", 30ème point du méridien d’énergie de la vésicule biliaire.

Effectuez un point de pression avec les pouces dans le creux des fessiers. Maintenez la pression durant une vingtaine de secondes. Reproduisez cette manoeuvre à l’identique sur l’autre fessier.

Se masser pour soulager ses rhumatismes© Service de presse

Le cercle bondissant - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Exit les infections ORL

Angine, rhume, sinusite, otite, grippe… difficile de passer à côté des infections de la sphère ORL, en particulier lors des changements de saison. Abréviation d’oto-rhino-laryngologie, cette branche de la médecine se spécialise dans les troubles de l’oreille, du nez et de la gorge, zones particulièrement exposées aux virus et bactéries. Là encore, les automassages peuvent aider à les soulager, ou à s’en protéger.

Les points du ciel

Cette manoeuvre stimule Tian Chuang qui signifie "la fenêtre sur le ciel" et Tian Rong "le point de protection du ciel", 16 et 17ème point du méridien d’énergie de l’intestin grêle. Elle aide à combattre le mal de gorge.

Placez l’index et le majeur légèrement à l’arrière et de chaque côté du cou. Effectuez cette pression simultanément de chaque côté du cou en espaçant l’index et le majeur de la largeur de deux doigts. Répétez six fois.

Exit les infections ORL© Service de presse

Les points du ciel - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

La vallée de la jonction

Cette manoeuvre stimule He Gu qui signifie "la vallée de la jonction", 4ème point du méridien d’énergie du gros intestin. Elle agit de manière préventive contre le rhume et la grippe en stimulant les mécanismes de défense, et accélère le processus de guérison lorsque le mal est déjà présent.

Placez le pouce droit au sommet de la saillie musculaire entre le pouce et l’index gauche. Recommencez cette manoeuvre sur l’autre main. Répétez six fois.

Exit les infections ORL© Service de presse

La vallée de la jonction - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Stop toux

Cette manoeuvre permet de stopper les quintes de toux. Effectuez un point de pression circulaire dans la fourchette sternale juste au-dessus de l’os du manubrium qui coiffe le sternum. Stimuler ce point jusqu’à cessation de la quinte de toux.

Exit les infections ORL© Service de presse

Stop toux - Ma leçon d'automassage, Hélène Campan (éd. Eyrolles)

Sources

La migraine, Fédération Française de Neurologie. 

Enquête 2019 "Modes de vie et sommeil", INSV et MGEN, 2019. 

1 Français sur 2 souffre de douleurs articulaires, Inserm, 4 octobre 2016. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.