Fécondation in vitro : les différentes étapes en images

En France, depuis la naissance d’Amandine en 1982, premier bébé éprouvette français, plus de 200 000 enfants ont été conçus par la fécondation in vitro. Le nombre de FIV continue d'augmenter.
ponction folliculaire - récupération d'ovules©FotoliaIstock

Étape 1 : la prise d'un traitement hormonal

Première étape : la femme commence par suivre un traitement hormonal favorisant la maturation de plusieurs ovules en même temps. Ce que les médecins appellent stimulation ovarienne.

Étape 2 : le recueil des ovules et des spermatozoïdes

Étape 2 : le recueil des ovules et des spermatozoïdes

Deuxième étape : les ovules sont recueillis par ponction du follicule, tandis que les spermatozoïdes sont recueillis chez l’homme par masturbation.

Étape 3 : la fécondation

Étape 3 : la fécondation

Troisième étape : les ovules sont mis en présence des spermatozoïdes. La rencontre se passe dans un tube à essai ou dans une boîte de culture. Au microscope les biologistes examinent attentivement comment se déroule la fécondation et observent la division des ovules fécondés. De deux cellules l’embryon grossit passant au stade de 4 cellules, 8 cellules ...

Étape 4 : le transfert des embryons dans l'utérus

Étape 4 : le transfert des embryons dans l'utérus

Quatrième étape : trois jours après le prélèvement des ovules, plusieurs embryons sont transférés dans la cavité de l’utérus. On en utilise souvent trois ou quatre pour qu’au moins l’un d’entre eux donne une grossesse.

Au lieu d’être utilisés tout de suite les embryons peuvent être congelés pour être utilisés plus tard. Mais la technique est peu satisfaisante car pour l’instant seulement un tiers des embryons sont viables.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):