Infection génitale : qu'est-ce que la salpingite ?

Par définition, la salpingite est une infection des trompes de Fallope, associée à une réaction inflammatoire. Dans certains cas, une seule trompe est touchée. Mieux vaut consulter dès l’apparition des symptômes : cette infection reste bénigne tant qu’elle est prise en charge rapidement.

Publicité

5363415-inline-500x307.jpg© Istock

Les symptômes de la salpingite

Les principaux symptômes de la salpingite sont :

Publicité
Publicité

- des douleurs pelviennes souvent intenses, pouvant irradier jusqu’aux cuisses et dans le bas du dos ;

- des douleurs lors des rapports sexuels ;

- de la fièvre ;

- des pertes de sang en dehors des règles ;

- des pertes vaginales abondantes souvent jaunâtres et malodorantes ;

- des ballonnements ;

- des nausées ;

- de la constipation.

Tous les symptômes ne sont pas forcément présents et leur intensité peut varier d’une femme à l’autre : consultez au moindre doute.

Salpingite : causes et traitement

La salpingite est une infection génitale d’origine bactérienne. Dans de nombreux cas, elle est due à une IST (infection sexuellement transmissible), contractée lors d’un rapport sexuel non protégé.

La Chlamydia trachomatis fait partie des principales bactéries responsables. D’ordinaire, le traitement de la salpingite allie 2 antibiotiques, à prendre durant 3 à 6 semaines selon les cas. Le partenaire sexuel doit également être traité en cas d’IST… Une surveillance gynécologique est aussi mise en place durant plusieurs mois : ces précautions permettent d’éviter les complications de la salpingite. En absence de traitement, cette infection des trompes peut devenir chronique et éventuellement entraîner la stérilité.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X