Sommaire

Si le psoriasis s’identifie de mieux en mieux par les spécialistes et, de par sa fréquence, fait l’objet d’une meilleure prise en charge, il reste toutefois trop peu connu du grand public et souffre des nombreuses idées reçues auxquelles il est associé à tort. Chronique, le psoriasis se manifeste par poussées, le plus souvent cutanées mais la maladie peut parfois atteindre les articulations, et touche entre 2 et 4% de la population française. Chaque année, plus de 60 000 nouveaux cas sont recensés, dont 85% d’adultes.

Selon Nadine Pomarede, dermatologue et auteur du livre « Psoriasis et eczéma, les solutions », publié aux éditions Alpen, « l’expression de cette maladie est très différente selon les patients : cela peut aller d’une à quelques plaques isolées qui réapparaissent de temps en temps jusqu’à des plaques beaucoup plus nombreuses, notamment sur les parties découvertes (main, cuir chevelu), qui gênent considérablement la personne et sa vie de tous les jours ».

De nombreuses fausses croyances entourent cette pathologie, qui s’avère véritablement handicapante pour beaucoup des patients atteints, qui s’empêchent même de pratiquer certaines activités, par peur du regard des autres. « Le psoriasis est une maladie chronique avec des poussées capricieuses, imprévisibles ; elle s’affiche car elle atteint un organe visible de tous. Tout cela contribue à faire du psoriasisune maladie difficile à vivre pour soi-même et son entourage», explique la spécialiste.

Le psoriasis est une maladie psychosomatique

Faux. Si le stress et l’état mental peuvent effectivement être à l’origine d’une poussée de psoriasis, « la maladie n’est pas d’origine psychologique », précise la spécialiste. En effet, le psoriasis est défini comme une affection immunologique mais également héréditaire.

Par ailleurs, « certaines infections bactériennes comme les angines à streptocoque (fréquentes chez l’enfant) peuvent être le facteur déclenchant d’un psoriasis ou peuvent provoquer l’aggravation ». Une consommation excessive d’alcool peut également être à l’origine d’une plaque de psoriasis. Selon les chiffres, 5,3% des personnes diagnostiquées alcooliques sont atteintes d’un psoriasis.

Le tabagisme représente également un élément déclenchant ou aggravant du psoriasis. « Différentes études ont été faites sur la relation entre le tabac et le psoriasis. D’après leurs résultats le risque de développer un psoriasis est multiplié par 2,1 si vous consommez 15 cigarettes par jour… et par 3,3 si vous en fumez 20 ! »

Il n’est pas nécessaire de suivre un traitement

Selon l’auteure du livre, il est bel et bien nécessaire de suivre un traitement, « en raison de l’impact important du psoriasis sur la qualité de vie. Différentes études ont montré que le retentissement du psoriasis sur la qualité de vie était comparable à celui d’un diabète ou d’une hypertension artérielle ».

Plusieurs traitements sont actuellement proposés aux patients atteints par la maladie. Dernièrement, des traitements biologiques, qui utilisent des molécules ciblant les mécanismes immunologiques à l’origine du psoriasis, figurent sur la liste des traitements potentiels pour ceux sur qui les soins alternatifs n’ont pas fonctionné.

Photothérapie, laser, thermalisme, corticoïdes, crèmes : différents autres traitements sont disponibles, en fonction du degré d’intensité de l’affection, mais également selon la localisation du psoriasis.

Le psoriasis est contagieux

Si plusieurs facteurs peuvent déclencher, ou bien aggraver, une poussée de psoriasis, la maladie n’est en rien contagieuse pour l’entourage : « Attention, soyons bien clair : aucune bactérie n’est présente dans les plaques de psoriasis. Donc aucune contagion n’est possible s’il existe un contact avec les plaques d’une personne atteinte de psoriasis », explique le docteur Nadine Pomarede.

Les personnes atteintes de psoriasis peuvent faire la bise, serrer la main, toucher les vêtements et échanger diverses affaires sans craindre de transmettre la maladie, qui n’est absolument pas d’origine infectieuse. Pour ailleurs, le psoriasis ne résulte pas non plus d’un manque d’hygiène.

Si les plaques de psoriasis ne sont absolument pas contagieuses, elles peuvent toutefois subir une surinfection, à l’image de toutes les maladies de peau répertoriées.

L’alimentation favorise également l’apparition des poussées

L’alimentation joue, c’est bien connu, un rôle essentiel quant à la survenue de différents troubles et affections. Toutefois, il n’existe à ce jour aucun lien entre les habitudes de consommation et la présence d’un psoriasis : « L’alimentation ne joue aucun rôle dans la survenue des poussées. Cependant, il faut tendre vers une alimentation la plus équilibrée possible, riche en antioxydants (fruits et légumes) et en oméga-3 (poissons gras, noix, huile de colza et de noix) », précise tout de même la dermatologue.

En effet, si au cours des études précédemment effectuées, aucune carence en éléments nutritifs (vitamines et oligoéléments, notamment) n’a été relevée chez les patients atteints de psoriasis, ce dernier peut toutefois provoquer des troubles alimentaires en période de poussées, comme une perte d’appétit ou un accès de boulimie.

Le psoriasis ne se guérit pas

La guérison n’est effectivement pas le terme à associer au psoriasis. L’affection ne se guérit pas, en ce sens qu’elle intervient par poussées, qui peuvent être plus ou moins espacées dans le temps. En effet, « si on peut traiter les lésions et espacer les poussées du psoriasis, il n’existe malheureusement toujours pas de traitement permettant de guérir définitivement la maladie », indique le docteur Nadine Pomarede, auteure du livre « Psoriasis et eczéma, les solutions », publié aux éditions Alpen.

Cependant, il existe bel et bien des solutions permettant de soulager et réduire les plaques de psoriasis. Les différents traitements proposés à l’heure actuelle permettent, pour la plupart, un blanchiment des plaques après plusieurs mois de suivi. Ce que les spécialistes nomment « blanchiment des plaques » n’est autre que la disparition totale des lésions cutanées provoquées par le psoriasis.

Sources

https://www.medisite.fr/livres-sante-psoriasis-et-eczema-les-solutions.3045862.578499.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.