10 solutions contre la toux
Sommaire

De l’huile essentielle de Myrte contre la toux

De l’huile essentielle de Myrte contre la touxEn cas de maladies des voies respiratoires, l'huile essentielle de myrte verte à cinéole peut aider à rendre les sécrétions plus liquides et faciliter leur élimination.
En pratique : Verser 2 gouttes d’huile essentielle de myrte verte à cinéole dans une cuillère. Ajouter un peu de miel. Avaler le tout 3 à 4 fois par jour.
Où la trouver ? En pharmacies, dans les magasins bio.

Dans tous les cas, quel que soit le type de patient et la solution adoptée, si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Des médicaments antitussifs

Des médicaments antitussifsLes pharmacies ont à votre disposition des médicaments adaptés à chaque type de toux (toux sèche, toux grasse, quinte de toux…) et sous différentes formes (solutions buvables, suppositoires, pastilles à sucer, antitussifs allopathiques, antitussifs homéopathiques…). Demandez conseil à votre pharmacien, il pourra vous dispenser le produit le plus approprié à votre état.

Bébé tousse : que faire ?

Bébé tousse : que faire ?En cas de maladies respiratoires, la toux est une réaction normale chez l’enfant. Son organisme se défend. Il ne faut donc pas agir trop vite d'autant que dans la majorité des cas, la toux disparaîtra dans un délai de 10 à 15 jours.
Par ailleurs, après re-évaluation de la balance bénéfices/ risques des médicaments indiqués contre la toux du nourrisson (moins de deux ans), les sirops dits "mucolytiques", "mucofluidifiants", l'Hélicidine, les antihistaminiques H1 et les suppositoires terpéniques leur sont contre-indiqués. Leurs effets indésirables pourraient être nocifs en cas d’encombrement des bronches.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande quelques mesures d’hygiène simples :
- Si la toux est liée à un encombrement nasale, laver le nez du nourrisson avec du sérum physiologique plusieurs fois par jour (notamment avant le repas et le coucher).
- Faire boire le bébé régulièrement et maintenir une température de 19/20°C dans sa chambre.
- Ne pas fumer dans la maison où vit l’enfant.
-Toujours se laver les mains avant et après les soins.

A noter : Il est nécessaire de surveiller les symptômes et les signes qui doivent inciter à consulter à nouveau : persistance et aggravation de la toux, fatigue, fièvre d'apparition secondaire, changement de comportement du nourrisson, aggravation ou apparition d'une gène respiratoire, vomissements répétés au cours ou en dehors des repas, forte baisse de la ration alimentare (en dessous de 50%).

Dans tous les cas, quel que soit le type de patient et la solution adoptée, si les symptômes persistent, consultez un médecin.

mots-clés : Homéopathie
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :