Sommaire

Les fosses nasales et les sinus sont revêtus d’une muqueuse qui sécrète continuellement un liquide. Lorsqu’un virus du rhume se fixe sur cette muqueuse, celle-ci est irritée, gonfle et augmente sa sécrétion en liquide de sorte que le nez coule. Le liquide qui s’écoule est d’abord limpide puis devient souvent plus épais et purulent au bout de quelques jours. C’est à ce moment là que le nez se bouche !

"Des narines continuellement bouchées peuvent signer une sinusite chronique qu'il conviendrait de traiter par un changement plus large de l'hygiène de vie, nous communique Romain Vicente, naturopathe et auteur de Je jeûne ! (éd. Eyrolles). Un naturopathe peut vous apporter certaines réponses sur ce type de pathologie. Mais si les symptômes persistent l'avis d'un médecin sera nécessaire".

On passe en revue plusieurs remèdes naturels qui ont fait leurs preuves pour déboucher vos narines.

Nez bouché : les solutions à inhaler

Respirez l'eucalyptus radiata

Si votre nez est bouché, vous pourrez vous procurer l ’huile essentielle d'eucalyptus radiata. "Sa richesse en eucalyptol (1,8-cinéole) lui confère des propriétés expectorantes, anti-inflammatoires et spasmolytiques très utiles en cas de rhume et de nez bouché", nous explique Romain Vicente.

" Pour décongestionner les voies respiratoires, l’huile essentielle d'eucalyptus radiata peut être utilisée en inhalation, à raison de 3 à 4 gouttes dans un bol d’eau chaude, la tête recouverte d'une serviette, poursuit le naturopathe.

Quelques précautions à connaître

L’inhalation ne doit pas durer plus de 15 minutes et vous devez veiller à garder les yeux fermés lorsque vous vous penchez au-dessus du bol.

"Bien que plus douce que sa cousine l'eucalyptus globulus, il est conseillé de ne pas l'utiliser chez les enfants de moins de 6 ans. En cas de doute, demandez conseil à un pharmacien spécialisé", met en garde l'expert.

Quoi qu'il advienne, si le rhume persiste plus d'une semaine, ou s'il s'accompagne de fièvre, consultez votre médecin traitant au plus vite.

Faites une inhalation de serpolet

Semblable au thym, le serpolet est une petite herbe efficace en cas de nez bouché ou de rhume. Et pour cause, elle renferme une petite quantité d’huile essentielle constituée de thymol et de carvacrol, des substances antiseptiques.

Pour vaincre votre rhume, inhalez 5 à 10 gouttes d’huile essentielle de serpolet (pure ou en mélange à parts égales avec d’autres huiles essentielles comme celle d’eucalyptus) dans un bol d’eau chaude. Inhaler 1 à 3 fois par jour.

Pour distinguer le serpolet du thym, penchez-vous sur les feuilles. Celles du serpolet sont plus larges que celles du thym. En outre, les feuilles du serpolet ne sont jamais blanches et cotonneuses en dessous, contrairement à celles du thym.

Posez un cataplasme de moutarde sur la poitrine

Parce qu’elle contient de la myrosine et de la sinigrine, la moutarde est un bon remède pour déboucher le nez. Ces substances agissent en effet en fluidifiant le mucus et en facilitant son évacuation.

Écrasez quelques cuillères à soupe de graines de moutarde et mélangez-les avec une tasse de farine (blé...) et un peu d’eau. Étalez une couche de vaseline sur la poitrine, puis posez le cataplasme à base de moutarde. Laissez appliquer 15 minutes maximum. Attention, si vous dépassez ce délai, vous risquez des brûlures. Pensez à vous laver les mains après la manipulation.

Vous pouvez tout aussi bien ajouter quelques graines de moutarde dans l’eau de votre bain.

Nez bouché : les solutions à avaler

Prenez une tisane de thym (Thymus vulgaris)

"Le thym est un très bon désinfectant respiratoire" explique le Dr Jean-Loup Dervaux, ORL. Voilà pourquoi il est recommandé d’en prendre en tisane quand on a le nez engorgé !

" Porter à ébullition un litre d’eau, préconise Romain Vicente, naturopathe. Éteindre le feu puis jetez dans l’eau une petite poignée de thym sec que vous trouverez facilement en pharmacie ou en magasin biologique. Laissez infuser une dizaine de minutes et buvez 3 tasses par jour avec un peu de miel de thym. Ne dépassez pas 3 semaines de prises.

"Parmi les nombreuses variétés d'huile essentielle de thym, choisissez le thym à linalol très doux ou le thym à thuyanol-4 puissant antibactérien", suggère encore le naturopathe.

L'huile essentielle de thym se prête aussi à l'inhalation. Diluez une goutte dans un bol d'eau chaude et inhalez pendant 15 minutes maximum.

Quelques précautions à connaître

Les préparations à base de thym doivent être évitées en cas d’allergie aux plantes de la famille des Labiées (risque d’allergie croisée). L’huile essentielle de thym est contre-indiquée chez la femme enceinte, allaitante et les jeunes enfants.

Si le rhume persiste plus d’une semaine ou s’il s’accompagne de fièvre, consultez un médecin.

L’homéopathie anti nez bouché

L’homéopathie propose également des solutions pour déboucher votre nez. Le Dr Alain Horvilleur, spécialiste de l’homéopathie, recommande la prise de Nux Vomica 9CH, si le nez est bouché la nuit et coulant le jour ou Sambucus Nigra 9CH si le nez est bouché et sec, ou s'il y a tendance aux reniflements.

"En cas d'écoulement foncés, privilégiez Kalium bichromicum 9CH. Et s'ils sont clairs, Alium cepa 9CH est le bon remède, estime de son côté Romain Vicente.

La posologie est de 3 granules, 3 fois par jour.

Comment lavez votre nez ?

Misez sur les solutions "hypertoniques"

Quand le nez est bouché, il faut le laver ! On privilégie alors les solutions à base d’eau de mer dites "hypertoniques" plutôt que du simple sérum physiologique.

"Celui-ci lave les fosses nasales et les débarrasse des mucosités, mais pas plus. Le sérum salé a un effet décongestionnant sur les muqueuses des cornets du nez" explique le Dr Jean-Loup Dervaux.

On appelle "cornets du nez", trois excroissances osseuses recouvertes de muqueuses, situées dans la fosse nasale. On parle du cornet supérieur, du cornet moyen et du cornet inferieur. Ces cornets sont actifs pendant la respiration. En cas de rhume, ils peuvent gonfler, gêner la respiration voire carrément empêcher de respirer par le nez (par exemple la nuit).

Les solutions salées hypertoniques sont disponibles en pharmacies pour les adultes et les enfants à partir de 18 mois. On note 1 à 2 pulvérisations par narine, 1 à 3 fois par jour selon les besoins.

Essayez les ampoules d'argent, cuivre ou or

On n’y pense pas toujours mais les oligo-éléments peuvent aider à combattre un épisode infectieux tel qu’un rhume.

"Le cuivre, l'or et l'argent constituent une triade bien connue des praticiens de médecine naturelle. Pris ensemble, ils renforcent le terrain permettant de retrouver l'équilibre dynamique de nos fonctions biologiques, notamment en cas d'épisode infectieux", explique le praticien de santé naturopathe, Romain Vicente.

"Vous pouvez vous en procurer en pharmacie, chez Granions ou Labcatal. La posologie généralement conseillée est de 2 à 3 ampoules par jour", ajoute le spécialiste.

Pour décongestionner efficacement les narines obstruées, l'usage du Lota peut s'avérer salvateur. "Il permet d'effectuer des bains des deux narines successivement grâce à un mélange d'eau tiède et de sel gris (1 cuillère à café bombée par lota). Il est possible de rajouter dans la préparation une ampoule de cuivre, or, argent pour en potentialiser les effets", complète le naturopathe.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci à Romain Vicente, naturopathe et auteur de Je jeûne !, éd. Eyrolles

Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal, Sélection Reader’s Digest, 2010

Rhumes, otites, bronchites… C’est terminé ! Dr Jean-Loup Dervaux, Editions Dangles, 2008

Guide familiale de l’homéopathie, Dr Alain Horvilleur, Hachette Pratique, 1999

Ma pharmacie familiale au naturel, Christine Cieur-Tranquard, Edisud, 2009.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.