Traitement de la sclérose en plaques : la kinésithérapie

Publié le 04 Janvier 2016 à 10h58 par La Rédaction Médisite
Affection neurologique dégénérative, la sclérose en plaques requiert une prise en charge médicale mais également rééducative afin de ralentir les pertes motrices et l'altération de différentes fonctions musculaires liées à une immobilisation prolongée. En cela, la kinésithérapie s'avère particulièrement efficace. 

Traitement de la sclérose en plaques : une prise en charge spécifique

Les personnes atteintes de sclérose en plaques nécessitent un traitement particulier et adapté au stade d'évolution de la maladie. Les séances de kinésithérapie poursuivent généralement le double but de soulager les symptômes fonctionnels induits par l'atteinte neurologique et de freiner l'évolution de la dégénérescence. Ainsi, le choix des exercices sera décidé en fonction du handicap et des objectifs fixés par le praticien, en accord avec son patient.

Traitement de la sclérose en plaques : que faut-il rééduquer ?

La kinésithérapie s'inscrit pleinement dans le protocole de soins du patient. Cette discipline est particulièrement indiquée dans un cadre rééducatif de troubles de la marche et de l'équilibre. Tout le travail des kinésithérapeutes consiste à trouver le juste dosage entre les périodes d'effort et les phases de repos. En effet, les patients atteints de sclérose en plaques souffrent d'une fatigue souvent invalidante qui nécessite une réadaptation mesurée à l'effort physique. Ces séances doivent également permettre la prise en charge des troubles génito-sphinctériens et de pallier une perte d'autonomie progressive.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X