Les personnes en situation de handicap vivent parfois très mal leur différence et ont l’impression de se heurter à un plafond de verre. Personnellement, je pense qu’il faut être fier de sa singularité. Les personnes handicapées ont beaucoup de choses à apporter à la société” témoigne Virginie Delalande. “Au début de mon histoire, on ne me laissait pas prendre la parole, je n’étais pas actrice de ma vie. A partir du moment où je n’ai plus eu honte du regard des autres et que j’ai compris que j’avais de la valeur, ma vie a complètement changé” témoigne Virginie.

Handicap : sortir des cases n’est pas quelque chose de négatif

“Handicap ou non, nous avons tous en nous des trésors que nous pouvons mettre au service de la société. Pour en arriver là ou j’en suis, j’ai franchi des étapes, notamment celle d’une dépression et d’une tentative de suicide…” avoue Virginie Delalande. “J’ai finalement choisi de prendre un autre chemin, je me suis rendue compte de ma valeur et que je pouvais contribuer à rendre le monde meilleur. Sortir des cases n’est pas forcément quelque chose de négatif et cela peut même être une richesse” continue la conférencière. “J’ai eu la chance d’avoir un parcours de vie très riche, notamment professionnellement. J e suis devenue la première avocate sourde profonde de naissance en France et j’ai pu expérimenter de nombreuses structures professionnelles. J’ai fait la rencontre de personnes très différentes et nombreuses étaient celles qui vivaient mal leur handicap au travail. Je me suis demandé comment je pouvais transmettre ma façon de voir les choses” explique Virginie Delalande.

Les personnes handicapées ont beaucoup de choses à apporter

Linkedin Top Voice 2020, Top 40 des femmes inspirantes 2020 selon Forbes, auteure du livre "Abandonner ? Jamais!", Virginie Delalande est aujourd’hui coach certifiée, conférencière et CEO de l'entreprise Handicapower qui aide les personnes en situation de handicap dans le monde du travail. "Beaucoup de personnes me demandaient comment je faisais pour avoir cet état d’esprit et comment je faisais pour ne pas abandonner face aux difficultés. Les petites clés que je donnaient fonctionnaient, alors, je me suis dit qu’il fallait écrire un livre sur le sujet. Il faut identifier nos barrières et s’entourer de personnes qui peuvent nous comprendre. Être accepté comme on est c’est essentiel et pour cela il faut revoir nos comportements et être dans le partage et non dans les différences” insiste Virginie.

Personne en situation de handicap : communiquer le plus possible

“Pour se sentir le mieux possible, c’est important de partager son mode d’emploi. Quand on explique comment on fonctionne, on peut trouver des solutions sur les événements qui peuvent poser problème. Par exemple, je peux faire une réunion avec deux ou trois personnes mais à partir de quatre c’est compliqué. Si je dois être présente au restaurant avec une grande tablée, je demande à être placée au milieu (ou à une table ronde) pour pouvoir suivre le maximum de conversations et être dans les meilleures conditions. L’idée c’est d’arrêter de subir et de prendre les choses en main en communiquant sur ce qui est possible ou, au contraire, impossible pour nous afin d'éviter les frustrations” explique Virginie Delalande.

“Même si je me suis détachée du regard des autres, je le vois toujours… J’estime aujourd'hui que ce regard reflète une certaine vision de la vie et j’ai de la peine pour cette personne. La question à se poser est : avez-vous envie de côtoyer ce type d’individu ?” conclut Virginie.

Sources

https://www.handicapower.com/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.