Maud Ravier est une professionnelle du maquillage permanent depuis 20 ans. Il y a six ans, elle se spécialise dans la dermo-esthétique, et plus particulièrement dans la reconstruction d’aréoles mammaires par pigmentation : “c’est une jeune cliente de 25 ans qui m’a mis le pied à l’étrier. Elle voulait absolument que ça soit moi qui lui fasse sa reconstruction d’aréoles mammaires.” Il y a trois ans, Maud se questionne sur la façon dont elle pourrait participer au célèbre “octobre rose”. “Certaines femmes ne peuvent pas se permettre de réaliser cet acte qu’est la reconstruction d’aréoles mammaires. C’était comme une évidence, j’ai créé octobre très rose”. Une opération qu’elle renouvelle chaque année depuis 2019. Ainsi, au mois d'octobre, elle ouvre les portes de tous les Espaces Beauté MAUD Dermo-Esthetic à toutes les femmes se reconstruisant après un cancer du sein, afin de leur offrir de nouvelles aréoles mammaires.

“Je suis passionnée par les cicatrices”

“On ne peut pas imaginer à quel point on peut redonner de l’assurance avec de la créativité et de la couleur” s'enthousiasme Maud. “Tout se passe dans les yeux de ces femmes qui se redécouvrent dans le miroir, certaines ne se regardaient plus depuis des années… Quand elles me disent “je m’aiment à nouveau”, j’ai tout gagné. C’est une satisfaction incommensurable", ajoute-t-elle. D’ailleurs, la professionnelle de la dermo-esthétique insiste sur l’importance de communiquer sur le camouflage des cicatrices : “la reconstruction du mamelon et de l’aréole c’est important évidemment, mais on ne parle pas beaucoup des cicatrices post-opératoires, notamment celles laissées par le cathéter ou la mastectomie. Le camouflage de ces cicatrices fait également partie de la reconstruction des femmes ayant eu un cancer du sein.”

Cancer du sein : l’importance de ne pas oublier son corps

Femme engagée depuis de nombreuses années, Maud Ravier a elle aussi été indirectement touchée par le cancer du sein : “ma meilleure amie a subi une mastectomie, j’ai envie de laisser mon empreinte sur elle. Malheureusement, toutes les femmes sont touchées directement ou indirectement par le cancer du sein.” Maud aime aider les gens à se sentir mieux, elle conseille d’ailleurs à toutes les femmes de se faire contrôler régulièrement car selon elle “une bonne hygiène de vie ça n’est pas suffisant pour espérer échapper au cancer du sein. Il faut s’écouter quand on sent que quelque chose ne va pas et surtout ne pas oublier son corps.”

Reconstruction après le cancer : “j’aime que les femmes me racontent leur histoire”

Consciente de partager un moment privilégié avec les femmes ayant eu un cancer du sein, Maud tient à connaître leur histoire : “j’ai besoin de savoir à qui je vais faire la reconstruction d’aréoles mammaires sinon ça serait trop impersonnel... C’est un moment intime, et souvent, la touche finale après tout ce qu’elles ont vécu. D’ailleurs, Elles adorent raconter leur histoire !”

Si les Espaces Beauté MAUD Dermo-Esthetic communiquent sur “octobre très rose”, Maud Ravier précise que les prestations de reconstructions d’aréoles mammaires sont toujours gratuites dans les 3 académies de dermo-esthétique. Une façon supplémentaire d’aider les femmes à “s’éveiller pour s’aimer grâce au petit pouvoir de la couleur”.

Pour en savoir plus sur “Octobre très Rose” et/ou réserver, rendez-vous sur le site de Maud Ravier.

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.