Sommaire

Une inflammation du tube digestif

Une inflammation du tube digestif
La gastro-entérite est une inflammation du tube digestif (soit l’estomac, l’intestin grêle et le colon) dont les causes sont multiples. Elle peut survenir après une infection par un virus (Rotavirus), une contamination par voie oro-fécale à cause de mains sales, une bactérie (Salmonelle, Yersinia) due à une intoxication alimentaire, ou un parasite (Amibes, Giardia) attrapé lors d’un voyage en pays tropical notamment. Si elle provoque généralement vomissements et diarrhées, "la gastro-entérite banale guérit spontanément en quelques jours et ne nécessite pas de traitement spécifique", rassure le Dr Frédéric Cordet, hépato-gastro-entérologue et secrétaire général du Synmad.

Pendant : boire et manger en petites quantités

Pendant la gastro-entérite, il est recommandé de boire et de manger par petites quantités. S’il est indispensable de continuer à s’hydrater avec de l’eau agrémentée de sucre et de sel, il est parfois préférable de se mettre à la diète 24 heures pour laisser son tube digestif se reposer. Toutefois, en cas de faim intense, et si la diarrhée persiste, mieux vaut "privilégier les aliments sans résidus (pâtes, riz, viandes blanches, bananes, carottes cuites) afin de limiter les douleurs liées à la distension intestinale par les aliments fermentescibles". Si la personne n’a pas la diarrhée mais vomit, "il n'y a pas de recommandations alimentaires franches ni d’interdits… mais en pratique on mange peu quand on vomit" ! Ces conseils, valables pendant la maladie, sont également vrais les quelques jours suivants.

Attendre la fin de la diarrhée

Attendre la fin de la diarrhéeLorsque la personne malade n’a pas eu de diarrhée, mais uniquement des vomissements, elle peut remanger normalement dès qu’elle ne vomit plus depuis quelques heures. Si elle garde ce qu’elle ingère, il n’y a aucune contre-indication à ce qu’elle reprenne une alimentation normale. Quant aux personnes qui ont été victimes de diarrhées, elles peuvent également remanger ce qu’elles veulent "dès que la diarrhée régresse et que les selles redeviennent moulées". Toutefois, mieux vaut y aller doucement et ne pas se jeter sur des aliments trop gras ou trop lourds. Le tube digestif ayant été mis à rude épreuve, il est préférable d’opter pour des aliments légers et qui se digèrent facilement. Pour autant, pas question de se mettre à la diète, car le corps a besoin de nutriments et de vitamines pour reprendre des forces. Il faut donc certes manger léger, mais manger tout de même régulièrement.

Bien hydrater les bébés

Chez les enfants en bas-âge (moins de 2 ans), le risque de déshydratation est important et rapide pendant une gastro-entérite. "La priorité est donc à l'apport d'eau sucrée et salée sous forme de soluté de réhydratation orale", conseille le Dr Frédéric Cordet. Pour les enfants de plus de 2 ans, les recommandations sont les mêmes que chez l'adulte : mieux vaut adapter son alimentation tant qu’il y a des symptômes digestifs. Une fois ceux-ci terminés, il est possible de remanger de tout… tout en privilégiant là encore des aliments légers et qui se digèrent facilement pendant un jour ou deux.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Remerciements au Dr Frédéric Cordet, hépato-gastro-entérologue à Bordeaux et secrétaire général du Syndicat National des Médecins de l'Appareil Digestif (Synmad).

Vidéo : 5 conseils contre la gastro-entérite

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.