Sommaire

Un affaiblissement de plus en plus important

"L’affaiblissement et l’amaigrissement sont des éléments visibles de fin de vie", informe le Dr Pascal Douek, médecin du sport, micro-nutritionniste et auteur de l’ouvrage "Le grand livre des secrets de la longévité". La fatigue, présente dans tous les stades de la maladie, s’intensifie lors des derniers mois de vie et encore plus lors des dernières semaines.

Au cours des dernières semaines, la personne en fin de vie est souvent alitée. "Le corps consomme beaucoup plus d’énergie lorsque la personne est en fin de vie. Cette surconsommation d’énergie par rapport aux apports se double souvent d’une sous-alimentation énergétique, car le malade n’a plus faim", explique le Dr Pascal Douek.

Mais, comme pour les autres signes, l’affaiblissement progressif est un simple indicateur. C’est la somme de plusieurs indicateurs qui signale une fin proche.

Une altération de la conscience

L’état de conscience est souvent altéré dans les dernières semaines de vie. "On observe des troubles de la fonction neurologique, comme la perte de repères spatio-temporels (la personne ne sait plus où elle est, ni quand on est)". La personne peut aussi présenter des hallucinations.

"Cela est lié à la déshydratation, à l’affaiblissement et aux médicaments", ajoute le médecin.

Des périodes de sommeil plus longues

Les périodes de sommeil sont plus longues, le malade ou la malade est plus difficile à réveiller.

"Cette notion d’endormissement est un des indicateurs de fin de vie. C’est seulement un ensemble de symptômes qui peut permettre de voir que la personne malade est en fin de vie", précise le Dr Pascal Douek.

La perte d’appétit

En fin de vie, les malades atteints de cancer n’ont plus faim. C’est en grande partie, car le cancer a tendance à relarguer dans la circulation sanguine des substances anorexigènes.

"Le sentiment de soif disparaît également", indique le Dr Pascal Douek. La perte d’appétit et de la soif sont des indicateurs de fin de vie.

Un changement de l’aspect de la peau

Des changements dans l’aspect de la peau sont un des signes de fin de vie. "On peut observer des bleus et des marques violettes sur les bras et les jambes", souligne le Dr Douek. La peau est aussi déshydratée. Il s’agit de signes de dégradation des fonctions normales de l’organisme.

Des troubles urinaires

Une insuffisance rénale est aussi un indicateur de fin de vie. "Les urines sont plus rares et plus concentrées", informe le Dr Pascal Douek. C’est un signe que la fonction rénale se dégrade, tout comme les autres fonctions vitales. À la fin de la vie, toutes les fonctions normales se dégradent.

Une baisse d’intérêt pour l’entourage

Dans les derniers mois ou semaines de vie, le malade cancéreux peut avoir un intérêt diminué pour ses proches et ne plus avoir très envie de communiquer. Il est alors possible d’être présent sans parler.

Des œdèmes des membres inférieurs

"Les chevilles et les pieds qui enflent sont un signe d’une altération des fonctions cardiaques et du système circulatoire", explique le médecin. Associé à d’autres symptômes, c’est un signe que toutes les fonctions commencent à se dégrader.

Un changement dans la respiration

Au cours des derniers jours de vie, les soignants ont observé un changement dans la respiration. Celle-ci devient souvent irrégulière en fréquence, rythme et amplitude. "Le rythme respiratoire s’accélère, se ralentit, on observe des pauses respiratoires", explique le Dr Pascal Douek.

Des sécrétions s’accumulent dans les bronches, ce qui occasionne une respiration bruyante, rauque. Ces éléments sont des indicateurs de fin de vie.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Remerciements au Dr Pascal Douek, médecin du sport, micro-nutritionniste et auteur de l’ouvrage "Le grand livre des secrets de la longévité", Éditions Leduc.s, mai 2018.

"Combien de temps reste-t-il ?". Kim Sadler et David Wright. Janvier-février 2013.

Vidéo : Quel est votre risque de mourir d'une maladie cardiaque ou d'un cancer : ce test le prédit !

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.