Gastro-entérite chez l’enfant : que faire ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLes épidémies de gastro-entérite touchent chaque année de nombreux enfants. Souvent d'origine virale, elle est la plupart du temps bénigne et guérit spontanément, mais dans quelques rares cas des complications sont possibles. Comment identifier la gastro-entérite chez l'enfant, comment la soigner ? Le point.

Définition : qu'est-ce que la gastro entérite de l'enfant ?

La gastro-entérite est une infection qui détruit la partie superficielle de la muqueuse intestinale et gastrique. L’eau et les sels minéraux ne sont plus absorbés et sont éliminés par les selles, ce qui provoque la diarrhée.

La plupart du temps, son origine est virale (rotavirus...) et elle se répand rapidement par épidémies, souvent hivernales. Chez l’enfant de plus de 2 ans, le risque de la gastro-entérite est la déshydratation, qu’il faut surveiller de près. Chez les tout-petits, la déshydratation peut être très grave, aussi est-il indispensable de la traiter au plus vite. Consultez immédiatement votre médecin si votre bébé a une gastro-entérite.

Chiffres : la gastro-entérite est-elle fréquente chez l'enfant ?

L'incidence de la diarrhée est de 0,5 à 2 épisodes annuels pour un enfant de moins de 3 ans, en Europe. C'est le premier motif d'hospitalisation à cet âge.

Le réseau Sentinelles (réseau de médecins généralistes bénévoles qui surveillent des indicateurs de santé) estime qu'environ 2 millions de personnes ont consulté un médecin généraliste pour une diarrhée aiguë durant la saison hivernale 2018/2019:

  • dans 16,5 % des cas, il s'agissait d'enfants de moins de 5 ans
  • dans 17,3 % des cas, il s'agissait d'enfants entre 5 et 14 ans

Les virus sont responsables de 70 à 80 % des cas, les bactéries de 10 à 20% des cas et les parasites sont beaucoup plus rares. En cas de doute sur une bactérie ou sur un parasite, une coproculture (examen des selles) ou un examen parasitologique des selles permet de faire le diagnostic.

Quels sont les symptômes de la gastro-entérite chez l'enfant ?

La gastro-entérite chez l'enfant se manifeste généralement par les symptômes suivants :

  • nausées et vomissements d'apparition brutale (les vomissements peuvent être absents ou peu nombreux)
  • diarrhées : présence de selles molles ou liquides et augmentation de leur fréquence, à savoir trois selles par jour ou plus
  • maux de ventre, crampes abdominales ou maux d'estomac
  • fièvre : en général modérée, mais parfois supérieure à 39°C
  • perte d’appétit
  • fatigue

La gastro-entérite peut être dangereuse chez l’enfant, car elle entraîne une forte déshydratation : si l’enfant vomit plus de 6 fois dans un intervalle de 24 heures, s’il a la langue sèche, s’il est atteint de fièvre, si ses selles contiennent du sang ou si son abdomen est tendu, il faut absolument et rapidement consulter un médecin ou les urgences pédiatriques, afin qu’ils puissent prescrire un traitement adapté.

Symptômes de la gastro-entérite d'origine virale

Les virus provoquent des diarrhées aqueuses, c’est-à-dire qu’elles sont essentiellement composées d’eau.

  • Le rotavirus provoque des vomissements, des diarrhées et de la fièvre, et peut durer jusqu’à 7 jours.
  • Le norovirus provoque surtout des vomissements et dure 1 à 3 jours.
  • L’adénovirus provoque surtout de la diarrhée.

Photo : les différents virus responsables de la gastro-entérite chez l'enfant, A : rotavirus, B : adenovirus , C : norovirus

Photo : les différents virus responsables de la gastro-entérite chez l'enfant, A : rotavirus, B : adenovirus , C : norovirus© Creative Commons

Crédit : Dr Graham Beards at en.wikipedia © CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/

Symptômes de la gastro-entérite d'origine bactérienne

Les bactéries donnent de la fièvre, et provoquent des diarrhées qui peuvent être sanglantes. Les symptômes peuvent varier en fonction du type de bactérie.

Symptômes de la gastro-entérite parasitaire

Les parasites provoquent généralement des diarrhées qui durent longtemps, associées à une grande fatigue. La fièvre n’est pas forcément présente.

Quelles sont les causes de la gastro-entérite chez l'enfant ?

Les causes des gastro-entérites de l’enfant sont virales, bactériennes, parasitaires, et plus rarement toxiques et médicamenteuses.

Dans de très rares cas, la gastro-entérite peut avoir une composante allergique par allergie alimentaire.

Quels sont les virus responsables de gastro-entérites virales ?

Les virus les plus fréquemment à l’origine de la gastro-entérite de l’enfant sont les suivantes:

  • Le rotavirus est la cause la plus fréquente de gastro-entérite chez l’enfant. Une vaccination est disponible, mais n’est pas recommandée sur le calendrier vaccinal obligatoire. Il est responsable de la plupart des épidémies en France.
  • L’astrovirus peut infecter les enfants, surtout en hiver.
  • L'adénovirus infecte surtout les enfants de moins de deux ans, tout au long de l’année, avec une légère prédominance en été.
  • À noter le : norovirus est la cause la plus fréquente de gastro-entérite chez les enfants aux États-Unis (il est assez rare en France), depuis la vaccination contre le rotavirus. Cette infection est très contagieuse.

Quelles sont les bactéries à l'origine de gastro-entérites chez l'enfant ?

Les bactéries provoquant le plus fréquemment une gastro-entérite sont les suivantes :

  • Staphylocoque doré
  • Escherichia coli (E. coli)
  • Salmonella
  • Campylobacter
  • Shigella
  • Yersinia
  • Clostridium difficile

Quels sont les parasites en cause dans les gastro-entérites ?

La gastro-entérite provoquée par des parasites sont plus rares chez l’enfant. Les principaux parasites en cause sont Giardia intestinalis, Cryptosporidium parvum, et Entamoeba histolyca.

Quelles sont les toxines chimiques pouvant causer des gastro-entérites ?

La gastro-entérite peut être due à l’ingestion de toxines chimiques présentes dans des champignons vénéneux, ou dans des fruits de mer exotiques. Ces cas sont heureusement exceptionnels.

Médicaments : lesquels peuvent entraîner une gastro-entérite ?

Des diarrhées peuvent être provoquées par des médicaments comme des antibiotiques, par exemple. Il s’agit plus d’effets secondaires que de véritable gastro-entérite.

Quels sont les facteurs de risques de gastro-entérite chez l'enfant ?

Les facteurs de risque pour un enfant de contracter une gastro-entérite est de fréquenter des collectivités.

L’immunodépression, heureusement exceptionnelle chez l’enfant, est également un facteur de risque de contracter une infection.

Photo : la collectivité est l'un des facteurs de risques de gastro-entérite chez l'enfant

Photo : la collectivité est l'un des facteurs de risques de gastro-entérite chez l'enfant© Istock

Y a-t-il des enfants plus à risque de gastro-entérite ?

Tous les enfants sont à risque de contracter une gastro-entérite en raison du développement de leur système immunitaire. Les enfants qui sont en collectivité sont plus à risque, de même que ceux qui sont en contact avec un sujet malade.

La gastro-entérite de l'enfant atteint essentiellement les nourrissons de moins de deux ans.



Gastro chez le bébé et le nourrisson : symptômes, durée, traitements, alimentation


Gastro chez le bébé et le nourrisson : symptômes, durée, traitements, alimentation
La gastro-entérite est une maladie généralement bénigne qui est à l’origine d’épidémies annuelles qui peuvent toucher des milliers d'enfants. Les nourrissons sont plus à risque...


Durée d'une gastro-entérite chez l'enfant

Les enfants et les nourrissons sont régulièrement victimes de gastro-entérites de durée réduite. Pour bien savoir lesquelles sont bénignes et lesquelles sont plus graves, il faut connaître la durée d'une gastro-entérite chez l'enfant.

L'intensité et la durée des symptômes de la gastro-entérite chez l'enfant varieront en fonction de son origine (virale ou bactérienne). En général, une gastro-entérite chez l’enfant dure entre 3 et 5 jours. Il faut néanmoins compter 10 jours, les nausées pouvant persister pendant encore quelque temps. La rémission intervient spontanément.

Un enfant sans problème de santé se remet généralement très vite. En cas de persistance des symptômes malgré une alimentation adaptée, une bonne hydratation et un traitement bien conduit doit amener à la réalisation d’examens complémentaires.

Contagion : comme s'attrape la gastro-entérite chez l'enfant ?

Près de 80% des gastro-entérites sont virales. Dans 10 à 20% des cas, elles sont bactériennes. Comme toute maladie infectieuse, les gastro-entérites sont contagieuses. La durée de l'incubation de la gastro-entérite dépend de son origine.

Comment l'enfant peut-il être contaminé par une gastro-entérite virale ?

La gastro-entérite virale se propage par voie oro-fécale, c’est-à-dire après avoir été en contact avec une personne malade ou des objets souillés, d’où l’importance de l’hygiène et du lavage des mains. La contagion persiste pendant 48 heures après la disparition des symptômes.

La gastro-entérite virale peut aussi se transmettre par les éternuements et la salive.

Comment l'enfant peut-il attraper une gastro-entérite bactérienne ?

La gastro-entérite bactérienne la plus fréquente est la toxi-infection alimentaire qui se transmet par ingestion d’un aliment infecté, souvent par un staphylocoque doré, une salmonelle ou un campylobacter, plus rarement. Les fruits de mer, fruits, les légumes mal lavés, les viandes, et les œufs sont les aliments les plus souvent contaminants. Ces infections peuvent provoquer des épidémies dans les collectivités. La durée de l'incubation varie entre 1 heure et 12 heures.

D’une manière générale, les enfants peuvent contracter une gastro-entérite bactérienne en :

  • Touchant ou mangeant des aliments contaminés.
  • Buvant du lait ou du jus de fruits non pasteurisés.
  • Touchant des animaux porteurs des bactéries : la salmonelle par contact avec des oiseaux, des amphibiens, des reptiles ou des lézards. Les animaux domestiques (chiens et chats) atteints de diarrhées sont rarement contaminants pour l’homme.
  • Buvant de l’eau contaminée, notamment dans des puits, des cours d’eau ou des piscines.
  • En ingérant des aliments pour lesquels la chaîne du froid n’a pas été respectée.

Pourquoi l’infection à Clostridium Difficile est-elle une exception ?

Une infection par la bactérie Clostridium Difficile peut survenir chez les enfants prenant des antibiotiques ou ayant terminé un traitement antibiotique au cours des 6 à 10 semaines précédentes, surtout en cas d’antibiothérapie de longue durée. Cette infection provoque une colite qu’il est très difficile de traiter, compte-tenu des résistances de cette bactérie. Elle peut être contractée au cours d’une hospitalisation.

Votre enfant a une gastro : qui, quand consulter ?

En cas de symptômes persistants chez l’enfant, il est nécessaire de consulter son médecin généraliste ou son pédiatre, qui évaluera l’état de l’enfant et son risque de déshydratation. Il prescrira un traitement adapté et, au besoin, des analyses biologiques en cas de doute.

Gastro entérite : quelles sont ses complications chez l'enfant ?

La complication la plus fréquente de la gastro-entérite de l’enfant est la déshydratation, lorsque les apports hydriques (en eau) ne compensent pas les pertes. L’enfant se plaint de soif, de maux de tête et peut être irritable ou au contraire léthargique.

Examens et diagnostic de la gastro-entérite de l'enfant

Aucun examen complémentaire n’est nécessaire dans le cas d’une gastro-entérite banale de l’enfant. La surveillance de son poids peut être utile pour surveiller le risque de déshydratation.

En cas de persistance des symptômes au-delà d’une semaine ou dix jours, une coproculture (examen bactériologique des selles) et un examen parasitologique des selles peut être nécessaire, de même que des analyses sanguines pour vérifier l’état infectieux.

Quels sont les traitements pour soigner une gastro-entérite chez l'enfant ?

Le traitement de la gastro-entérite de l’enfant repose essentiellement sur la lutte contre la déshydratation, en proposant régulièrement de l’eau, dont bouillon et tisanes.

Le traitement médicamenteux est essentiellement symptomatique et les antibiotiques sont rarement nécessaires. Un complément par des probiotiques peut être utile pour restaurer la flore intestinale.

Solutions pour éviter la déshydratation en cas de gastro-entérite chez l'enfant

En cas de gastro-entérite, une importante quantité de liquide est évacuée, par les vomissements comme par les selles. L’hydratation est l’élément essentiel de la prise en charge de la gastro-entérite de l’enfant. Il faut réhydrater votre enfant et cela de manière continue jusqu'à sa guérison.

  • Lorsque l’enfant n’a pas trop de vomissements et qu’il peut boire, il faut lui proposer de l’eau, des bouillons ou des tisanes à intervalles réguliers.
  • Les sodas peuvent apporter une dose de sucre lorsqu’il n’y a aucune alimentation, mais à condition d’avoir éliminé tout le gaz qui peut aggraver les douleurs abdominales et provoquer d'autres vomissements. Le thé et les jus de fruits sont à éviter.
  • Lorsque les vomissements sont importants, il peut être utile d’administrer un traitement anti-vomitif avant d’essayer d’ingérer une boisson. Il est préférable de toujours boire par petites quantités, mais à répétition.

Si nécessaire, une solution de réhydratation (SRO), en vente en pharmacie, peut être utilisée. Elle permettra de lutter contre la perte en eau, mais aussi en sucre et en sel.

Alimentation de l'enfant en cas de gastro-entérite : que peut-il manger ?

L’alimentation solide ne doit pas être forcée. Les repas doivent être fractionnés pour ne pas surcharger le système digestif.

  • Si l’enfant a faim, on peut lui proposer une petite quantité de nourriture, en préférant les aliments riches en amidon et en pectine comme des pâtes sans sauce ou du riz. Des carottes cuites à l’eau et de la compote de pommes peuvent aussi être proposées.
  • Si l’enfant ne veut pas manger, il ne faut pas le forcer et lui proposer des bouillons qui apporteront la quantité nécessaire de sel et nutriments, jusqu’à ce qu’il reprenne une alimentation normale.



Gastro-entérite : l'alimentation de l'enfant


Gastro-entérite : l'alimentation de l'enfant
Chaque année, la gastro-entérite touche des millions de personnes, notamment les enfants. Une fois que les signes apparaissent, quelle alimentation donner à son enfant ? Quels sont les aliments à éviter ? Comment éviter...


  • Lorsque l’enfant ne peut rien avaler pendant plusieurs jours et que les signes de déshydratation apparaissent, il peut être nécessaire d’hospitaliser l’enfant pour le réhydrater par voie intra-veineuse.

Quels médicaments pour traiter une gastro chez l'enfant ?

Les médicaments ne sont pas toujours recommandés en cas de gastro-entérite virale chez l’enfant.

  • Les médicaments anti-diarrhéiques doivent être évités au maximum, en raison du risque de constipation ultérieure.
  • Les anti-vomitifs ont un intérêt en cas de vomissements empêchant l’ingestion de liquides.
  • Les antibiotiques sont inutiles et délétères. Ils ne seront prescrits qu’en cas de gastro-entérite bactérienne, après coproculture et antibiogramme.
  • Enfin, des antipyrétiques comme le paracétamol peuvent être administrés en cas de forte fièvre.
  • Les gastro-entérites d’origine parasitaires nécessitent un traitement spécifique.

Gastro-entérite : peut-on donner des probiotiques à un enfant ?

Ma réponse de médecin généraliste :

"Les probiotiques ont pour intérêt de restaurer la flore bactérienne intestinale normale, qui a été endommagée lors de la gastro-entérite. Les probiotiques se trouvent dans les yaourts au lactobacille, mais il est parfois difficile d’ingérer des produits laitiers au moment d’un épisode de gastro-entérite. Ils peuvent être administrés sous forme de compléments alimentaires."

Comment prévenir la gastro-entérite de l'enfant ?

Cette maladie est très contagieuse, et ce, tant que l'individu porteur est affecté par ses symptômes. Il faut donc veiller à bien respecter les règles d’hygiène pour éviter de contaminer les autres enfants et les adultes.

La prévention de la gastro-entérite de l’enfant passe par des mesures d’hygiène, pour éviter la contamination. Il s’agit :

  • d’éviter le contact direct avec des personnes infectées
  • de se laver très régulièrement les mains
  • de bien nettoyer les aliments crus et de bien cuire les viandes
  • d’éviter le contact avec des objets souillés (couverts, linge, jouets…)
  • nettoyer tous les objets qui peuvent avoir été contaminés
  • aérer votre intérieur

L’observation de mesures d’hygiène particulières peut permettre de limiter le risque de contagion. Le lavage régulier des mains est le premier des gestes à adopter car leur simple nettoyage avec du savon permet d’éliminer le virus et d’éviter sa propagation sur des objets ou d’autres personnes. Il est également conseillé d’utiliser ses propres couverts et de ne pas partager sa serviette de toilette. Ensuite, il est important de prêter une attention particulière à la fraîcheur des aliments consommés et de veiller au respect des dates de péremption.

La vaccination contre le rotavirus est-elle efficace ?

Ce vaccin est disponible en France et possible dès l’âge de 6 mois. Il ne lutte que contre le rotavirus. Il ne fait pas partie des vaccinations obligatoires et n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. La vaccination n’est pas recommandée chez l’enfant de moins de 6 mois en raison du risque d’invagination intestinale aiguë qui est une urgence pédiatrique chirurgicale.

VOIR AUSSI : GastroGastro bébé
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.